Autour d'une pinte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Syphel
Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Guilde : Les Lames de l'Ombre
Messages : 33
Date d'inscription : 23/05/2016
Age : 21
avatar

MessageSujet: Autour d'une pinte.   Mer 29 Juin - 22:30

Sa dernière mission achevée depuis déjà plusieurs jours, Syphel avait reprit la route vers Pavryon dans l'idée de se dégoter une auberge confortable et de s'y reposer un certain temps. Elle en avait assez de courir à travers plaine, forêt, champ ... par tout les temps ! Aujourd'hui, alors que ses pieds franchissaient les portes de la ville, elle rêvait d'un bon lit, d'un repas chaud et savoureux, d'un bon alcool coulant sur sa langue, et de bonne compagnie. Syphel supportait assez bien la solitude, elle lui trouvait même de bons côtés, au delà du fait qu'elle était absolument nécessaire à son mode de vie. Mais à force, elle éprouvait le besoin de s'amuser avec des compagnons de beuverie, de rire sans penser au lendemain et de se détendre en oubliant l'austérité de ces derniers jours. En y réfléchissant, elle n'avait pas non plus profité des plaisirs de la chair depuis des semaines, et espérait bien se trouver en galante compagnie ce soir.

Ces perspectives la mettant d'excellente humeur, elle sifflotait gaiement en traversant la ville, à la recherche de l'établissement de ses rêves. Ce comportement enjoué, typique des Galbuks, n'étonnait personne. Ainsi, la majorité des gens qu'elle croisait ne lui accordait aucun intérêt, ou bien lui souriaient aimablement.

Alors qu'elle flânait dans les ruelles marchandes, jetant un regard curieux sur tout ce que ses yeux pouvaient dévorer, elle s'arrêta devant une enseigne élégant. "La Fraise Rebondie" semblait être exactement le type d'établissement qu'elle recherchait : propre et coquet. Sans hésiter plus longtemps; elle franchi le seuil, accueillie par le joyeux tintement d'une cloche à l'ouverture de la porte. Une femme rondelette se détacha dans l'embrasure de la porte de ce qui devait être la cuisine, et vint au comptoir accueillir la Galbuk avec un sourire aimable.

- Bienvenue ma petite, que puis-je pour toi ?

Syphel était habituée à ce qu'on la tutoie à cause de son aspect enfantin, aussi ne s'en offusqua t'elle pas et adressa un sourire aimable à la tenancière.

- Bonjour madame, je voudrais une chambre pour quelques jours s'il vous plait. Avec de quoi prendre un bain, ajouta t'elle après une seconde de réflexion.

- Bien sûr, j'ai ce qu'il vous faut. Pour 40 écales la nuit, repas compris, annonça la femme avec le sourire.

Syphel plissa le nez, dépitée, mais ne broncha pas et sortit l'argent demandé de sa bourse.

- Voilà pour cette nuit.

Après que l'aubergiste eu refermé la porte de sa chambre derrière elle, elle soupira de plaisir. Pourtant, aussitôt, une farandole de domestique vinrent les bras chargés d'eau fumante pour remplir un vaste bac de bois dans le coin de la pièce. Syphel les regarda faire puis sortir, avant de se défaire de ses vêtements sales et de s'immerger avec un sourire de contentement. Elle se délassa longuement dans l'eau chaude, puis frotta sa peau et ses cheveux énergiquement pour les débarrasser de la saleté du voyage. Une fois propre, elle sortit du bain en se félicitant d'avoir acheté des vêtements propres un peu plus tôt. Elle les enfila rapidement avant de passer son corset par-dessus sa chemise pourpre. Elle jeta un oeil au miroir accroché sur le mur de l'entrée. La poussière du voyage avait quitté son visage, révélant un teint frais et des joues roses parsemées de tâches de rousseur. Son regard vert impérial moucheté d'or était vif et rieur, et ses boucles rousses rebondissaient à chacun de ses mouvements. Sa bouche s'étira en un sourire satisfait et elle passa la porte de sa chambre. A peine dans le couloir, elle entendit le brouhaha de la salle du bas, témoignage de l'animation qui régnait en bas. Guillerette elle descendit avec entrain et s'arrêta pour regarder autour d'elle et étudier les groupes qui s'étaient naturellement formés. Elle se dirigea vers le comptoir et demanda une Sifflotante à la tavernière qui courait partout pour répondre à ses clients. Un verre qui paraissait énorme dans sa petite main de Galbuk, elle se tourna vers le reste de la salle avec un sourire avenant.


Voir le profil de l'utilisateur

Lia Chante-Clair
Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Guilde : Amicale Antropologiste Inter-Ethnique
Messages : 106
Date d'inscription : 09/06/2016
avatar

MessageSujet: Re: Autour d'une pinte.   Lun 4 Juil - 13:27

Pavryon, enfin… Les affaires sérieuses allaient bientôt pouvoir commencer,   avec un vrai recrutement et une vraie recherche de matériel dans le but de commencer vraiment la mission future. Et cela mettait Lia en liesse.

Chemise verte pomme, foulard violet dans les cheveux, bière à la main et sourire sur la face elle ressemblait à la parfaite galbuk. Elle observait à droite, à gauche, évaluant des hommes et des femmes en armes, plongées dans des livres, en train de descendre leurs boissons à la vitesse de la lumière… Histoire de voir si dans le lot certains d’entre eux valaient le coup. Bien que les auberges ne soient sans doute pas le lieu de recrutement sur le vif le plus approprié et que la plupart du temps on prenait les personnes venant spécialement au recrutement, il arrivait parfois de bonnes surprises.

Jiyrul, du haut de ses trois mètres, s’approcha.

-Tu vois quelqu’un qui te semble approprié ?

Elle haussa les épaules, reprenant une goulée de breuvage, rassemblant les déductions les plus fiables qu’elle avait pu faire dans un coin de sa tête. Puis, elle désigna du menton quelques personnes en armes.

-Eux, ils ont l’air balèze. Avec eux en protection, on ne risque rien. Par contre, niveau fiabilité, je les sens bien du genre à ne répondre qu’au plus offrant. Faudrait que je les voit en entretiens pour me faire un avis plus sûr. Là bas, le mec plongé dans un bouquin, je le sens pas… Bon, après, je pense que je vais faire comme d’hab’, hein. Et puis on verra bien qui se présente !

Elle sourit à la trolle, vidant sa pinte d’une traite et se mit debout sur sa chaise avant de sauter sur la table. Elle fit un signe à la patronne, emplit ses poumons et se mit à gueuler.

-Mesdames messieurs, navrée de vous déranger de manière si grossière et impromptue. Je me nomme Lia Chante-Clair et je vous interpelle pour la raison suivante : mes amis et moi-même montons une expédition et nous cherchons des gens capables de nous suivre dans nos folles et potentiellement dangereuses aventures. On va pas vous mentir, c’est pas excessivement payé mais vous n’aurez ni à vous soucier du voyage, ni à vous soucier du logement ni a vous soucier de la nourriture et vous irez sans doute dans des coins où vous n’êtes jamais allé avant ! Et puis on se marre quand même vachement bien. On sera à la table là bas, venez nous voir, on sera ravis de vous rencontrer !


Puis elle redescendit de son piédestal improvisé,  tendant l’oreille, guettant les réactions. Certains de ses camarades prenaient en mains leurs instruments, Commençant à en jouer pendant qu’elle traversait la grande salle en direction de son comptoir improvisé.
Voir le profil de l'utilisateur

Syphel
Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Guilde : Les Lames de l'Ombre
Messages : 33
Date d'inscription : 23/05/2016
Age : 21
avatar

MessageSujet: Re: Autour d'une pinte.   Jeu 28 Juil - 15:35

Le regard de la jeune Galbuk fut vite attiré par les vêtements colorés d'une autre Galbuk, accompagnée d'une Trolle. Elle l'observa quelques minutes montrer des groupes de personnes du doigts, mais fut distraire par un homme qui se glissa devant son champ de vision, l'oeil vitreux et un sourire libidineux aux lèvres. Rapidement éconduit avec une mine défaite, Syphel aperçut tout juste la Galbuk monter sur une table.

-Mesdames messieurs, navrée de vous déranger de manière si grossière et impromptue. Je me nomme Lia Chante-Clair et je vous interpelle pour la raison suivante : mes amis et moi-même montons une expédition et nous cherchons des gens capables de nous suivre dans nos folles et potentiellement dangereuses aventures. On va pas vous mentir, c’est pas excessivement payé mais vous n’aurez ni à vous soucier du voyage, ni à vous soucier du logement ni a vous soucier de la nourriture et vous irez sans doute dans des coins où vous n’êtes jamais allé avant ! Et puis on se marre quand même vachement bien. On sera à la table là bas, venez nous voir, on sera ravis de vous rencontrer !

L'annonce lui tira un sourire amusé. Les affaires reprenaient ! Ce n'était sans doute pas le travail dont elle avait l'habitude, mais un sou était un sou. Et surtout, la compagnie avait l'air agréable et l'aventure lui faisait déjà de l’œil. Elle oublia bien vite son désir de confort et se glissa d'un pas mesuré et discret jusqu'au comptoir qu'avait improvisé Lia. Quelques hommes discutaient et elle passa sans peine devant eux pour finir par se tenir devant sa comparse Galbuk.

- Je suis Syphel Feuillargent et je voudrais vous suivre dans vos folles et j'espère dangereuses aventures. J'ai quelques compétences qui devraient vous être utiles ...

Syphel adressa un sourire appuyé à Lia, du genre assuré et fiable. Son regard en disant long sur son expérience du danger et son goût du risque.


Voir le profil de l'utilisateur

Lia Chante-Clair
Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Guilde : Amicale Antropologiste Inter-Ethnique
Messages : 106
Date d'inscription : 09/06/2016
avatar

MessageSujet: Re: Autour d'une pinte.   Lun 1 Aoû - 20:13

Il était « installation du comptoir plus deux secondes » lorsqu'une galbuk aussi rousse que le feu débarqua devant Lia.

- Je suis Syphel Feuillargent et je voudrais vous suivre dans vos folles et j'espère dangereuses aventures. J'ai quelques compétences qui devraient vous être utiles ...


Lia la regarda de haut en bas, souriant mesurément. Elle passa son doigt sous son nez en reniflant, se donnant un air faussement sévère, relevant la tête vers sa comparse pour voir son expression. Puis elle lui sourit grandement.

-Et c'est un entretiens qui roule ! Je te paie la bière, on va aller se mettre à la table là-bas.


Elle n'avait pas l'air de douter d'elle donc autant voir si c'était justifié. Alors qu'elles se dirigeaient vers sa table, elle jetait des regards en biais à la rouquine. Frêle. Un humain s'en serait sans doute pas rendue compte mais... Était-ce une humaine naine ? Non, elle avait vraiment des manières de galbuks... L'instrumentiste se donna une baffe mentale pour d'être dis qu'elle pouvait ne pas être de son propre peuple. Crétine.

Arrivé au niveau de la table, elle lui pointa le siège où elle devrait s'asseoir et prit place en face.

-Bonjour Syphel, je me présente de nouveau, Lia Chante-Clair, parmi les chefs de cette mission. Qu'est ce qui te fais croire que tu nous seras utile, la puce ?


Elle leva la main pour commander les bière, sortant du papier et de quoi écrire d'un de ses sacs.
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Autour d'une pinte.   


 
Autour d'une pinte.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thoronir :: L'Archipel et ses trésors :: Morrokoth-
Sauter vers: