Klairy Rozenbürg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Klairy Rozenbürg
Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : - Un arc
- Un carquois contenant 10 flèches
- Un poignard
- Une besace en cuir
- Un dessin de Klairy bébé et de sa mère la tenant entre ses bras.
- Un silex
- 2 bougies de cire
Messages : 5
Date d'inscription : 23/10/2016
Age : 16
Localisation : Opanir
avatar

MessageSujet: Klairy Rozenbürg   Dim 6 Nov - 20:55




Klairy Rozenbürg

« Evil isn’t born, it’s made. » – Regina Mills


Informations générales

❖ Âge : 20 ans.
❖ Taille : 1m65.
❖ Poids : 60 kg.
❖ Race : Hajhira.
❖ Peuple : Nazakhin.
❖ Classe sociale : Moyenne.
❖ Lieu de vie : Opanir et Le Fléau d’Azdoth.
❖ Guilde ou clan : Les pirates d’Opanir.
❖ Situation familiale : Célibataire.
❖ Métier ou poste : Maître Voilier à bord du Fléau d’Azdoth (et mercenaire dans son temps libre).

Inventaire et biens

- Un arc
- Un carquois contenant 10 flèches
- Un poignard
- Une besace en cuir
- Un dessin de Klairy bébé et de sa mère la tenant entre ses bras
- Un silex
- 2 bougies de cire

Caractéristiques notoires

Klairy possède une fourrure grise et blanche assez volumineuse, adaptée aux climats glacés des montagnes d’Aurikann (et idéale pour les câlins). Sa queue imposante et puissante lui permet un bon maintien et équilibre de son corps mais peut s’avérer gênante dans certaines situations délicates.
Elle possède aussi une marque au fer rouge visible sur son épaule gauche : une simple croix rappelant en permanence le reniement de sa famille.

Cerner votre personnage

1. Comment votre personnage serait-il perçu en société ? Dans le cercle privé ? De son point de vue personnel ?

❖ Étant une pirate et ayant des antécédents et une réputation d’assassine de surcroît, Klairy n’est pas forcément bien vue en société de peu qu’on reconnaisse son visage qui peut sûrement être aperçu sur quelques affiches de recherches. De plus, la marque présente sur son épaule, montrant clairement le reniement de sa famille et son allure renfermée voire froide ne donne pas plus envie d’engager une quelconque conversation avec elle.
❖ Du côté familial, Klairy a tout bonnement été reniée car elle souhaitait de l’indépendance, la capacité d’apprendre à se battre et à voyager et n’a pas hésité à le crier haut et fort, ce qui a évidemment porté préjudice à sa famille. Elle a ainsi perdu tout contact avec ses amis d’enfance.
Cependant, Klairy a pu trouver une seconde famille auprès des Pirates d’Opanir. Ses nouveaux amis ont su passer à travers ce masque froid et timide et ont découvert une personne d’une loyauté sans faille sur qui ils peuvent compter.
❖ Personnellement, Klairy à beaucoup de remord et est en perpétuelle quête de regagner l’honneur de sa famille, mais ne sait pas réellement comment s’y prendre. Elle veut montrer qu’elle peut être puissante (la menant à devenir mercenaire puis pirate), tout en rendant sa famille fière (d’où cette envie de découverte trésors, de voyages et de renommée), tout en gardant ses idéaux et principes, mais n’ayant eu aucun accès à des rituels de combat et ne connaissant quasiment rien au monde qui l’entoure, elle s’est laissée manipuler et a causé encore plus de dégâts qu’elle n’aurait pu l’imaginer.


2. Quelle vision votre personnage a-t-il des autres peuples de Thoronir ? (Merci d'aborder chaque peuple afin que l'on puisse embrasser une vision d'ensemble.)

❖ Les galbuks: Klairy n’a jamais pu rencontrer ou se rendre chez les galbuks, elle se contente donc de ce que lui ont raconté ses parents à propos de ce peuple : rien de quoi s’inquiéter mais il est plus prudent de rester éloignés de ces personnes férues de technologie.
❖ Les a’ëriths: Elle en a déjà rencontré quelques uns, lui laissant une assez bonne impression, malgré cette obsession pour la magie qu’elle a du mal à comprendre par moment.
❖ Les draturis: Klairy admire leur société qui est construite sur l’eau et éprouve une grande curiosité face à ce peuple. Même si sa technologie l’effraie elle n’en reste pas moins admirative et trouve les draturis très courageux. Cette admiration est renforcée par le fait que le capitaine du navire sur lequel elle se trouve soit un draturis.
❖ Les elyakies: Klairy a un bon contact avec les elyakies, leurs montures lui ayant été très utile par le passé. De plus elle aime particulièrement leurs villes dans lesquelles elle s’est amusée à vagabonder maintes fois au plaisir de ne rien faire, à regarder les passants et les activités qui animaient la ville.

3. Quels tics et manies possède-t-il ? (Question facultative)

❖ On peut facilement observer qu’à chaque fois que Klairy se trouve honteuse ou gênée, elle frotte sa main contre la croix présente sur son épaule, ou encore que sa queue effectue des petits mouvements de plus en plus rapides lorsqu’elle est stressée ou énervée.

4. Quelles seraient ses réactions en cas de provocation ? De danger éminent ? De perte ?

❖ En cas de provocation, Klairy a du mal à se retenir, supportant mal que quelqu’un puisse la prendre de haut ou se moquer d’elle.
Au contraire, en cas de danger éminent, elle saura garder son calme, et agir méthodiquement et rapidement. Elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour se sortir d’une situation délicate.
En cas de perte, elle sera probablement ravagée. Klairy tient beaucoup au gens de sa famille et à ceux qui la soutienne et l’accompagne. Elle fait preuve d’une véritable loyauté à leur égard et se retrouve très blessée lorsqu’elle perd un être cher. Cette tristesse laissera généralement place à une colère noire qui la poussera à accomplir des gestes qu’elle pourrait regretter plus tard…

5. Quel est son rapport avec la magie ? A-t-il des pouvoirs ? Si oui, les a-t-il développés ? Comment ?

❖ Klairy possède des pouvoirs mais n’a pas forcément cherché à les développer. Ce n’est pas qu’elle soit effrayée, mais elle a appris à se débrouiller sans. Elle est dotée de la magie de l’écho des profondeurs, magie à laquelle elle eut accès après que quelques malfrats l'aient jeté dans l'océan, la jugeant trop faible pour devenir pirate. Elle reste très liée à l’univers marin, fascinée par ces grandes étendues d’eau qui ne demandent qu’à être explorées. C’est pour cela qu’elle a décidé de s’engager dans les pirates d’Opanir, y trouvant un moyen de s’épanouir complètement et une seconde famille l’acceptant tel qu’elle est. Néanmoins, elle commence peu à peu à trouver la nécessité de développer ses pouvoirs dû à son métier de Maître Voilier (dont elle est très fière) mais ne sait comment les développer si ce n’est prendre des bains dans des lacs plus régulièrement (et ses compagnons l’en remercie) et passer du temps au contact de l’eau, établissant presque une communion avec cette dernière.

6. Quel est son rapport avec la technologie ? Est-il l'auteur d'inventions spécifiques ? Lesquelles ?

❖ Klairy n’a jamais vraiment eu affaire à la technologie et elle ne souhaite pas spécialement avoir affaire avec dû à ses origines. Son arme et sa magie lui sont amplement suffisants et elle essaie de rester éloignée de la technologie, la peur du lanythe transmise par sa famille toujours présente dans son esprit.

7. Quel est son rapport avec la religion ? Quels rituels ou actes réalise-t-il dans ce cadre ?

❖ Klairy, malgré ses choix et idées, reste pieuse et respectueuse envers les dieux de son peuple. Chaque soir, elle allume une bougie sur la fenêtre la plus proche en l’honneur de ces dieux, récite une prière et laisse la bougie brûler jusqu’au matin.

8. A-t-il des peurs, des craintes particulières ? Quelle pourrait être sa réaction en cas de confrontation avec ces dernières ?

❖ Sa plus grande peur est bien sûr d’être rejetée de nouveau par ses parents, devoir subir leurs regards de déception et de honte une nouvelle fois lui serait insupportable.
Klairy a aussi une certaine peur de rester enfermée. Pas forcément au sens littéral, comme être enfermée dans une cage (même si ça lui serait très désagréable), mais plutôt dans le sens qu’elle ne veut pas être contrôlée, elle souhaite pouvoir aller et faire ce qu’elle à envie sans restrictions et c’est cet oppressement qu’elle ressentait chez elle qui la poussé à dire ce qu’elle pensait aux personnes de la société dans laquelle elle se trouvait. Si elle se retrouvait dans une telle position aujourd’hui, elle essaierait d’abord de se contrôler puis d’utiliser la diplomatie pour se sortir de sa situation.

9. Quelles sont ses ambitions ? Quels moyens pourrait-il déployer pour parvenir à ses fins ?

❖ Klairy veut bien sûr retrouver l’honneur qu’elle a perdu auprès de sa famille et elle pourrait tout faire pour y arriver. C’est ce qui l’a principalement menée à exterminer des personnes jugées indésirables ou trop dangereuses, ne se rendant pas compte qu’elle devenait toute aussi dangereuse et criminelle que ses victimes…
Elle souhaite aussi devenir une grande exploratrice et combattante, voyageant et découvrant le monde qui l’entoure. Rêvant d’une liberté d’action totale, elle essaiera de convaincre ceux qui l’empêchent d’atteindre ce but, pouvant user de provocation voire même de manipulation (même si elle reste une néophyte dans ce domaine.)  


Description physique et psychologique libre

❖ Description physique :
Klairy est recouverte d’une fourrure grise et blanche assez fournie et ne possède donc d’aucune crinière qui pourrait s’apparenter à une chevelure. Sa queue est d’autant plus volumineuse qu'elle est de la largeur de son bassin et doit peser à elle seule 5 kilos. Sa fourrure sombre permet de faire ressortir ses yeux d’un rouge flamboyant, dans lequel il est facile d’observer l’énergie et la combattivité de l'hajhira. Quand à ses formes, elles ne sont pas très développées même si elles trahissent son âge. Ses bras et ses jambes n’en restent pas moins entraînés et musclés par son métier et ses conditions de vie à laquelle elle a dû s’adapter rapidement.
Klairy ne prête pas beaucoup d’attention à son style vestimentaire ou si elle plaît ou non. Elle ne porte pas de bijoux et préfère les vêtements pratiques aux habits luxuriants qui attirent l’attention.

Ses vêtements usuels

Klairy porte généralement une robe avec une jupe ouverte lui permettant de se déplacer sans encombrement. Le col de sa robe est fait de fourrure, la protégeant un peu plus du froid et ses manches courtes restent assez longues pour cacher la croix présente sur son épaule. Elle porte de plus des bottes lui permettant de s’adapter à toutes sortes de terrains.
❖ Description psychologique :
La mentalité de Klairy s’est formée et a évolué aux fils des années, surtout lorsqu’elle a dû faire face à la réalité. D’abord en manque de liberté, Klairy est devenue très indépendante par rapport à ce que pensait sa société, affirmant devant tous qu’une femme était capable de combattre et de voyager seule, indépendamment d’un homme.  Puis, le reniement de sa famille lui fit se rendre compte à quel point elle tenait à celle-ci et à ses proches. Désormais en quête de reconnaissance, Klairy se donna pour objectif de devenir une puissante combattante et de rendre justice dans le monde, assez pour que son nom parvienne aux oreilles de ses parents. Elle jugea nécessaire d’accomplir cette tâche par elle-même, et décida donc de devenir le seul juge de ses actions. Mais après plusieurs années de solitude et de nombreuses fuites face aux gardes des différentes contrées visitées, Klairy se rendit compte qu’agir seule ne lui rendrait pas spécialement service. Elle entra dans le clan des Pirates d’Opanir et redécouvrit le sens de la famille, de la collaboration et une admiration nouvelle pour le voyage et la découverte des océans.

Découvrir ses racines et son histoire

Biographie de votre personnage :

❖ Née dans les contrées d’Aurikann et issue d’une famille bourgeoise aspirant à une carrière politique, Klairy a été élevée à devenir une gentille petite fille sage. Klairy pensa d’abord qu’elle pourrait devenir une combattante et s’engager dans l’armée, ayant entendu que la règle des trois fils pouvait aussi s’étendre pour les filles. Mais voyant son frère devenir le centre de l’attention de ses parents et avoir accès à une éducation bien plus approfondie que la sienne en matière de politique et de gestion, la laissant de plus en plus en retrait, elle décida de prendre les choses en main.

C’est lors d’un repas important auquel sa famille et quelques personnes de la haute société assistaient, que Klairy, âgée de 15 ans et demi, annonça publiquement qu’elle se sentait prête physiquement et psychologiquement pour accomplir le rite du guerrier et intégrer l’armée. Après un rire général et quelques regards réprobateurs de la part de ses parents, ces derniers assurèrent que Klairy ne faisait que plaisanter et qu’une femme n’était pas faite pour devenir guerrière. C’est à cet instant que la jeune hajhira, refusant que qui que ce soit la prenne de haut, s’engagea dans un discours rapportant qu’une femme pouvait devenir aussi puissante que n’importe quel homme et quelle pouvait se débrouiller seule sans aucun problème. Ses paroles offensèrent tous les gens présents autour de la table et la mère de Klairy, s’excusant platement auprès de tous les nobles, fit sortir sa fille de table et la renvoya chez elle.

Le lendemain, les conséquences furent terribles. Par un simple discours, Klairy avait réussit à exclure ses parents de toute carrière politique. Le seul moyen pour réparer cette erreur était de renier Klairy, montrant aux seigneurs qu’ils feraient toujours passer la nation et ses principes avant tout, avant même leur propre famille. Klairy fut donc marquée au fer rouge d’une croix devant sa famille et les mêmes nobles attablés le soir de son discours ainsi qu’une partie du petit peuple. Ses parents lui ordonnèrent de quitter la ville et de ne revenir que lorsqu’il pourrait la regarder de nouveau dans les yeux. Néanmoins, avant qu’elle ne franchisse la limite de sa ville natale, son frère, âgé de seulement 2 ans de plus qu’elle, lui fournit un arc et des flèches ainsi qu’un sac contenant quelques provisions, lui demandant de revenir le plus tôt possible saine et sauve. Il l’entoura de ses bras, l’embrassant de toute ses forces, alors que les larmes des deux nazakhins se mêlaient dans un dernier adieu.

C’est ainsi que Klairy sortit de son cocon, dans lequel elle avait vécu pendant 15 ans, protégée de tout danger extérieur. Les premiers mois furent les plus difficiles : Klairy dû s’adapter à des conditions de vie dures et changeantes, elle apprit ainsi à s’adapter et à se battre pour sa vie. En effet, elle décida d’abord de se diriger vers Alënor, une ville elyakie. Passé tous les désagréments du voyage, elle débarqua dans la ville et tomba sous son charme mais dû rapidement se faire de l’argent pour arriver à survivre. Voulant assouvir son envie de rendre justice aux plus démunis, elle devint mercenaire alors qu’elle atteignait ces 16 ans et l’une de ces premières missions fut de mettre fin aux jours d’un esclavagiste sanguinaire. Cette mission lui fut donnée par Ozhâlee Sae’kia, une sang-mêlée de 21 ans et les deux femmes devinrent bientôt amies, l’une intéressée par la culture nazhakin, l’autre par les idées et principes de la sang-mêlée. Elles sont toujours restées en contact depuis malgré la distance qui les sépare.

Klairy commença à parcourir les contrées de Thoronir, remplissant de plus en plus de missions et même si ces services pouvaient aller du transport de marchandises au meurtre en passant par le vol, Klairy commettait de plus en plus d’assassinats, toujours couvert d’un bon prétexte, n’éliminant que les « nuisibles ». Néanmoins, ces activités lui valurent sa tête sur de multiples affiches de recherches, et bientôt Klairy devait vivre cachée, fuyant les gardes des villes qu’elle traversait.

Se rendant compte qu’elle serait beaucoup moins vulnérable entourée d’alliés, Klairy se rendit à Opanir, avec pour objectif de se faire engager dans le clan des Pirates d’Opanir. Ce ne fut pas sans mal puisque, après avoir formulé sa demande, les pirates rirent un peu d’elle, avant de lui dire qu’il fallait absolument qu’elle passe le test. Quelques uns d’entre eux l’emmenèrent sur le port tout en lui expliquant qu’il fallait tout simplement qu’elle pêche le plus gros poisson qu’elle pourrait trouver:
« Ça devrait pas être compliqué pour un chat, non ? » disaient-ils tout en riant, ce qui avait pour effet d’enrager Klairy, mais pour une fois, elle arrivait à le garder pour elle. À l’aide d’une barque, ils l’emmenèrent bien loin du rivage, avant de la jeter brusquement par-dessus bord:

« Mais qu’est-ce que vous faites ?! S’écria Klairy qui n’avait jamais appris à nager.
- On te laisse pêcher! » Lança un pirate en riant alors que la barque commençait déjà à s’éloigner pour rejoindre la rive.

Klairy n’eut pas plus le temps de réagir, se sentant absorber par les profondeurs se tenant sous ses pieds. Lorsque sa tête passa sous l’eau, elle fut complètement déconnectée du monde extérieur. L’eau l’entourait entièrement, et elle ressentit quelque chose d’apaisant, qui détendit tous ses muscles et envoya une vague de bien être dans son corps. Lorsqu’elle ouvrit enfin les yeux, elle vit qu’elle ne s’enfonçait nullement dans les profondeurs de l’eau et qu’au contraire, elle semblait stagner au beau milieu de l’océan. Une simple poussée la fit atteindre la surface, lui permettant de prendre une grande bouffée d’air. Se sentant très à l’aise dans ce nouveau milieu, Klairy commença à nager, ces mouvements étaient aisés, comme si l’eau elle-même la poussait à atteindre son but et Klairy ressentit de la joie comme jamais elle ne l’avait jamais ressentit avant.

Mais se rappelant enfin son « test », Klairy décida de partir à la recherche d’un gros poisson qu’elle trouva près des récifs. Un petit Natilunk de deux mètres environ, se trouvait dos à elle. Elle s’empara de son poignard, son autre arme et sa besace étant restées sur la barque et décida d’attaquer l’animal par derrière. Le poignard ne traversa pas la carapace mais une petite brèche se forma dans cette dernière. Le Natilunk ne perdit pas de temps pour réagir et se retourna vers la jeune femme, la bouche grande ouverte, ses crocs acérés prêts à croquer dans la chair fraîche. Le combat fut acharné et éprouvant mais Klairy vaincu le Natilunk notamment grâce à l’eau qui l’entourait et qui lui était particulièrement favorable. Elle réussit tant bien que mal à sortir sa proie de l’eau, ses différentes blessures la faisant presque boiter, et elle tira la bête jusqu’au lieu où se trouvait les pirates. Ces derniers furent tout d’abord surpris de son arrivée avant de l’accueillir comme l’une des leurs, sans oublier de lui rendre ses affaires et de lui rappeler l’importance de leur code.

C’est donc à 19 ans qu’elle rejoignit Les Pirates d’Opanir et embarquera sur Le Fléau d’Azdoth en tant que Maître Voilier, prête à explorer de nouvelles contrées et découvrir des trésors inconnus.

Relations, PNJs et animaliers :

Il s'agit ici d'énumérer sa famille, ses amis, ses connaissances, son équipage - s'il est matelot - ainsi que son ou ses animalier(s) et monture(s). Ce sont là vos compagnons de voyage ou vos liens tissés avant et après la validation de votre personnage.


Ozhâlee Sae’kia

Rencontrée à Alënor, Ozhâlee fut l’une des premières personnes qui demandèrent à Klairy d’assassiner une personne malfaisante. Depuis ce jour, elles ont appris à se connaître et sont devenues amies. Elles restent toujours en contact malgré la distance qui les sépare.

Type de lien

Descriptif du lien par ici

Type de lien

Descriptif du lien par ici

Type de lien

Descriptif du lien par ici

Thoronir et vous

❖ Un p'tit sobriquet ? On peut me retrouver un peu partout en tant qu’Alfa Aira ^.^
❖ Comment êtes-vous arrivé sur le forum ? Grâce à l’incroyable, magnifique et merveilleuse Ozh’ qui m’a aimablement lancé sur ce forum ;)
❖ Quelles en sont vos impressions ? Je le trouve très beau et complet, j’adore les graphismes et l’univers qui a été installé.
❖ Seriez-vous prêts à laisser le staff disposer de vos créations ? (Garder vos prédéfinis, vos rps, votre fiche et votre personnage uniquement pour Thoronir et son univers). Oui bien sûr :)


Voir le profil de l'utilisateur

Saykanel Rokar
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Guilde : Sans guilde fixe
Inventaire : Pipe et herbes à fumer, vêtements, nourriture. Un peu de vin parce que les nuits sont froides.
Messages : 231
Date d'inscription : 27/03/2016
Age : 21
Localisation : Malaggar
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
avatar

MessageSujet: Re: Klairy Rozenbürg   Dim 6 Nov - 23:36

Je te souhaite donc la bienvenue de manière officielle...
Tu nous as pondu une fiche de qualité et un personnage intéressant. Les fautes d'orthographe et de grammaires sont peu présentes et ne gênent pas la compréhension. J'ai quelque peu tiqué par rapport au traitement qu'elle a subi vis-à-vis de sa famille, mais je supposerai que ses parents sont vraiment des extrémistes.
Je te valide donc, te souhaite la bienvenue en Thoronir et t'invite à écrire une demande de RP, répondre à une demande existante, ou juste commencer le RP avec vasavoirqui.
Voir le profil de l'utilisateur

Klairy Rozenbürg
Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : - Un arc
- Un carquois contenant 10 flèches
- Un poignard
- Une besace en cuir
- Un dessin de Klairy bébé et de sa mère la tenant entre ses bras.
- Un silex
- 2 bougies de cire
Messages : 5
Date d'inscription : 23/10/2016
Age : 16
Localisation : Opanir
avatar

MessageSujet: Re: Klairy Rozenbürg   Jeu 17 Nov - 17:29

Merci beaucoup!
J'ai hâte de commencer les Rps, j'en ai d'ailleurs un en route avec Ozh' :)
Voir le profil de l'utilisateur

 
Klairy Rozenbürg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thoronir :: Plateforme d'invocation :: Atelier de confection :: Galerie des personnages :: Présentations validées-
Sauter vers: