Sagran Ivoklastt, "Le Collectionneur" [Terminé !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: Sagran Ivoklastt, "Le Collectionneur" [Terminé !]   Dim 11 Sep - 21:28


Sagran Ivoklastt

Go as I direct.
Do as I bid.
Why should my hand not control you?
I see horizons you do not see.
I make plans you cannot fathom.


Informations générales


❖ Âge : 46 ans
❖ Taille : 184 cm
❖ Poids : 70 kilos
❖ Race : Humain
❖ Peuple : Nazhakin Huzrah
❖ Localisation : En exil. Rôde à travers tout Thoronir.
❖ Guilde ou clan : /
❖ Situation familiale : Célibataire
❖ Métier ou poste : /


Inventaire


Une dague de rituel ouvragée. Des sacs avec de quoi camper et se restaurer pour plusieurs jours. Des ingrédients de rituels et de nombreux livres sur la magie.


Apparence


Sagran est un homme grand et élancé, presque maigre si ce n’était pour ses fins muscles toniques entretenus par une vie de crapahutage ininterrompue dans la nature. On devine à son visage maintenant marqué par l’âge et la nécromancie qu’il devait être bel homme, avec des lèvres bien dessinées et des traits carrés mais bien proportionnés. Ses yeux gris acier sont assez perçant et quelqu’un d’un peu sensible peut vite se sentir traversé par se regard d’oiseau de proie. Ses long cheveux, gris eux aussi, sont laissés en batailles et reposent sur ses épaules. On sent bien à son état général que son apparence lui importe peu depuis un moment.

Au niveau vestimentaire, Il porte souvent de longs manteaux à capuche bruns, noirs, verts ou gris pour se fondre dans la masse des gens ou dans la nature qu’il arpente. En dessous, de simples tuniques en lin et pantalons  de couleurs mornes. Il ne quitte jamais ses bottes de cuir noires sanglées dans lesquelles il se sent confortable même après des heures de marche.

Si quelqu’un le surprenait torse-nu, il pourrait voir que la magie qu’il pratique lui a laissé bien plus que des cheveux blancs : ses veines noircies ressortent sous la peau, et forment un réseau de ronces sous-cutanés qui rejoignent  sa poitrine, à l’endroit où son cœur se trouve. En lieu et place d’un muscle pectoral se trouve maintenant un morceau de peau de couleur charbon, comme brûlée et nécrosée, qui s’étend de plus en plus. Ses bras, son dos et son ventre sont recouverts de runes magiques qui luisent faiblement d’un vert maladif. Lorsqu’il concentre son potentiel pour lancer un sort, la puissance de la lueur verte se décuple et est largement visible même en plein jour.

Depuis plusieurs années, Sagran est accompagné par l’une de ses plus belles créations : Viktor, le cadavre ranimé d’un grand guerrier à la force physique impressionnante. Le zombie, haut de plus de 2 mètres et d’apparence costaude, porte constamment la même tenue de combat en cuir noir avec certaines pièces en acier. Pour camoufler sa vraie nature au tout venant, son visage est en permanence caché par un masque de fer noir greffé sur une capuche en peau de bête. Il n’a pour conversation que des borborygmes d’outre-tombe pour signifier qu’il a compris ou non l’instruction donnée. Dans son dos, le golem porte une cage de fer rouillée aussi grande qu’un homme, remplie de cadavres plus ou moins frais que Sagran utilise dans ses rituels et ses recherches.

Portrait de Viktor:
 


Psychologie


En observant Sagran et en échangeant quelques mots avec lui, vous le trouverez froid, détaché, hautin et élitiste. Seule la poursuite du pouvoir et du savoir ont un intérêt à ses yeux, et si vous n’êtes pas de cet avis, c’est que vous manquez d’ambition, d’intelligence et de discernement. S’il estime que vous êtes au même niveau que lui, il sera quelqu’un de très agréable et prompt à la discussion et au débat.
La solitude et le rejet peuvent avoir des effets dévastateurs sur l’esprit à long terme. Sagran, lui, a réussi à en tirer le bon et le mauvais: une légère paranoïa et une méfiance plus ou moins saine qui, selon lui, lui ont valu sa liberté toute ses années ; un goût pour la lecture et la soif de connaissance qui va avec ainsi que l’envie d’arpenter le monde. Du côté des inconvénients, on trouve un manque total d’empathie et d’intérêt pour la vie des êtres qu’il croise, et un goût pour la violence froide et la morbidité qui le ronge de plus en plus à mesure qu’il se sert de ses pouvoirs. Il n’est cependant pas du tout agressif sans raison, et fait tout pour rester discret. Mais ne vous attendez pas à ce qu’il montre l’autre joue ou qu’il reste passif si vous lui donnez une raison de s’énerver.


Magie & Technologie


Sagran est un nécromancien. Il est devenu très compétent dans la réanimation de cadavres au fil des ans, quel que soit leur état.

Issu d’une haute famille d’Huzrah, il a reçu une éducation personnelle chez lui et n’a jamais connu beaucoup d’autres enfants. Par conséquent, il passait ses journées dans les innombrables livres de la collection privé de sa riche famille. Un beau jour, il tomba sur un traité de nécromancie. Malgré les mises en gardes de l’auteur et l’interdiction formelle de la pratique inscrite dans les pages, Sagran fut fasciné par les possibilités d’une telle magie. Il dévora en secret tous les tomes sur le sujet qu’il pouvait trouver, et à douze ans, il tenta son premier rituel. Malgré un manque de maîtrise et de puissance à l’époque, il découvrit qu’il avait effectivement une affinité pour cette école. Sa première réanimation fut celle d’un rat qu’il avait trouvé dans la bibliothèque.

Pendant des années, il continua en secret de développer ses pouvoirs, et de côtoyer ceux qui pouvaient l’aider dans sa soif de pouvoir. Lorsque son activité fut découverte, Sagran choisit l’exil plutôt que la mort.

A 46 ans et après plus de 30 ans de pratique, il est certainement l’un des nécromanciens les plus actifs et les plus habiles de sa génération.

La technologie le fascine, même si il n’a quasiment aucune connaissance technique. Pour lui, le mariage de la robotique et de la magie permettra à la civilisation d’atteindre un âge d’or sans précédent, à condition que seules les bonnes personnes y aient accès.


Histoire


Le bandit avait suivi les instructions à la lettre. Comme le lui avait annoncé son collègue, un petit campement plein d’affaires à revendre était situé à l’entrée du bois. Le bon plan.

« A priori c’est un vieux vagabond qui crèche là depuis une semaine. Il n’est jamais là en journée, mais même si il te surprenait, j’ose espérer que tu sauras de débarrasser d’un petit vieux. » Lui avait-il venté.

L’homme commença à fouiller les sacoches disséminées autour du feu de camp éteint. Dans les sacs, de la nourriture sèche ou déjà cuite et des vêtements en mauvais état. Rien de bien folichon. Puis, il toucha le jackpot : un sac plein de grimoires aux symboles indéchiffrables pour lui, ainsi que des petits cristaux et d’autres objets étranges. Tous ces articles magiques vaudraient certainement un bon paquet d’argent auprès du bon acheteur. Il se saisit d’un livre au hasard et le feuilleta pour voir  quel genre d’ouvrage avait le vagabond en sa possession, mais se rendit vite compte qu’il s’agissait d’un journal de bord. La curiosité piqué à vif, il se mit à lire.

Falka 4 en Newan, 1186
Cette fois, j’ai réussi à articuler le corps de grand-père. Malgré le manque de ligament ou de muscle vu l’âge de la dépouille, il se déplaçait avec facilité. Mais je manque encore d’endurance, et au bout de quelque minute, le squelette s’est effondré.


L’homme releva la tête du livre. Est-ce que l’auteur parlait bien d’avoir relevé un cadavre ? L’ambiance champêtre de la forêt semblait tout à coup menaçante, et il ne put s’empêcher de regarder par-dessus son épaule avant de reprendre la lecture plus loin.

Sankin 8 en Edan, 1187
J’ai de plus en plus de mal à justifier mes escapades nocturnes à Père. De temps en temps, Maève accepte de me couvrir, mais même elle commence à trouver tout  cela bizarre. Je vais bientôt devoir trouver un autre alibi, ou bien un moyen de m’échapper de cette demeure étouffante sans me faire repérer.


Skoh 2 en Guncan, 1188
La boniche, Erina, m’a surpris dans le caveau de la famille. Je ne sais pas ce qu’elle faisait là, mais les cercles magiques, les ossements et mes incantations n’ont pas laissés beaucoup de place à l’imagination. J’ai paniqué et me suis enfuit, mais je sais que dès demain, la moitié de la ville et la garde seront au courant. Il faut que je m’en aille avant d’être pendu, et ne jamais revenir. Il faut juste que j’aille dire adieu à Maève.


Un silence de mort régnait sur les alentours. Le propriétaire de ces affaires était donc bien un nécromancien. Voilà qui n’augurait rien de bon. Et si d’avoir touché ce tome l’avait déjà maudit sur 100 générations ?! Il ne valait mieux pas traîner dans les parages. Mais sans pouvoir se l’expliquer, le brigand voulait continuer sa lecture. Il sauta de nombreuses pages pour se rapprocher de la fin du carnet.

Kalder 5 en Nuvan, 1208
J’ai attendu des heures que les deux duellistes Vahzah  finissent par s’empaler sur leurs épées sans me faire voir, mais le jeu en valait la chandelle. Mettre la main sur un cadavre aussi frais, sans personne d’autre pour me gêner, ça ne se représentera pas de sitôt. Le gaillard est un fameux spécimen, en le ranimant j’aurai un garde du corps de premier choix. Avec les bons rituels, il restera dans cette condition pour les décennies à venir.


Un bruit de branche cassée le fit sursauter, et il se retourna. Devant lui se tenait un homme svelte et élancé, à la chevelure grise immaculée. Torse-nu et les cheveux mouillés, il semblait revenir de la rivière d’à côté. Le voleur ne put s’empêcher de remarquer ses tatouages étranges et surtout, la noirceur de ses veines apparentes et la peau de son torse qui semblait se nécroser. Il avait beau ne pas être très cultivé, le brigand se rendait bien compte qu’un simple vieux rôdeur n’arborait pas ce genre de marques sur son corps. C’était à n’en pas douter l’auteur de l’inquiétant journal.

«  Tiens, mais qu’avons-nous là ? Un simple curieux ? Ou un petit voleur ? »

Sa voix était glaçante et le ton menaçant. Le voleur tira le couteau à sa ceinture et le pointa vers le rôdeur.

« N’approche pas ! Ou je te tranche la gorge ! Tu vas rester là bien en vue, et moi, je repars avec le sac ! »


Sa victime se contenta de sourire. Alors qu’il commençait à paniquer, effrayé à l’idée que le vieux lui jette un sort, son train de pensée fut interrompu par un lourd bruit de pas derrière lui. Il fit volte-face et se retrouva devant un géant en armure, transportant dans son dos une cage remplie de cadavres à l’odeur insoutenable. Le voleur poussa un hurlement malgré lui.

« Viktor ? Montre à notre invité ce qu’il en coute de manquer de politesse. »


Pour toute réponse, le géant poussa un grognement d’outre-tombe. D’un mouvement incroyablement vif pour sa stature, il attrapa le brigand à la gorge et le souleva du sol comme s’il ne pesait pas plus lourd qu’un tas de feuilles. Une seconde plus tard, le poing serré du guerrier ranimé lui brisa la nuque. La créature laissa le cadavre tomber  lourdement au sol.

Satisfait, Sagran conserva son sourire en coin et termina de se sécher les cheveux. Il rangea le sac que l’homme avait dérangé, et enfila une tunique.

« Ramasse notre invité et reste ici. Je dois faire un tour à Nepres, nous manquons de vivres. »

Le zombie grogna à nouveau, et s’affaira à faire rentrer le corps dans la cage déjà pleine à craquer. Le nécromant, lui était déjà en route pour la ville. Voilà trente ans qu’il n’était pas revenu dans sa ville natale. Qu’est ce qui avait changé ? Ses parents étaient-ils toujours en vie ? Maève, son premier amour, était-elle toujours présente ? C’est avec une certaine appréhension que le sorcier passa les portes de la ville.


Ambition


Sa quête de pouvoir personnel et de savoir n’a qu’une finalité : vaincre sa propre mortalité, et éventuellement étendre ce don à ceux qu’il considèrera comme digne, dans le but d’établir un monde meilleur où les puissants et les mages sont des dirigeants immortels.


Peurs et phobies


Son exil, subit lors de sa jeunesse, a laissé de profondes cicatrices quoi qu’il en dise, et s’il devait revivre aujourd’hui la perte de ses proches alors que sa santé mentale n’a cessé de se détériorer avec l’abus de ses pouvoirs, il ne le supporterait probablement pas.
Paradoxalement, sa maîtrise de la nécromancie a encré en lui une peur panique de sa propre mort  à venir, et Il a enfoui cette crainte au plus profond de lui-même il y a longtemps pour se protéger.
De plus, ses expériences et dissections sur de nombreux cadavres au fil du temps ont déclenchés chez lui une phobie des traitements invasifs lorsqu'il s'agit de son propre corps : vous n'arriverez jamais à lui administrer une piqure ou lui recoudre une plaie sans l’assommer avant. Approchez-le avec un scalpel, et il deviendra subitement agressif et nerveux. Sagran évite donc soigneusement les médecins et les hôpitaux depuis des années.


Entre nous


❖ Comment avez-vous connu Thoronir ? Via une amie qui vient tout juste de s'inscrire aussi.
❖ L'univers a-t-il été difficile à assimiler ? La quantité de choses à lire peut faire peur, mais une fois qu'on est dedans, je n'ai pas eu de mal à tout regarder. Il va juste falloir un peu de temps pour se faire à la carte et au calendrier !
❖ Avez-vous des suggestions ou questions ?Rendre le nom des îles et des villes plus lisibles sur la carte du monde
❖ Auriez-vous besoin d'un parrainage ? Je ne sais pas trop à quoi ça correspond mais je ne pense pas non, je n'en suis pas à mon premier forum RP
❖ Quelle sera votre activité/présence sur le forum ?Facilement un post par semaine, plus si je n'ai pas trop de boulot
❖ Acceptez-vous de nous laisser vos créations en cas de départ ?Je n'ai aucun problème pour laisser mes textes et le personnage en lui-même. En cas d'éventuelles créations graphiques, ce serait à voir selon le cas.

❖ Autre chose ? Merci pour l'accueil et les réponses à mes questions !



Dernière édition par Sagran Ivoklastt le Sam 17 Sep - 17:10, édité 2 fois

Sylsiza'an Hrothgar
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
Vous avez créé une guilde. Le culte de la personnalité, c'est pour quand ? Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : Un luth gravé et peint à la main, une lance et un petit livret.
Messages : 1182
Date d'inscription : 13/06/2014
Localisation : Valestria
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
avatar

MessageSujet: Re: Sagran Ivoklastt, "Le Collectionneur" [Terminé !]   Lun 12 Sep - 22:20

Bienvenue sur Thoronir Sagran (enfin, re-bienvenue) !

On s'occupera de ta fiche dès demain, afin de valider au plus vite ton glacier huzrah. :P
Bonne petite soirée à toi.


« Si un plus grand nombre d’entre nous préférait la nourriture, la gaieté et les chansons
aux entassements d’or, le monde serait plus rempli de joie. »
- Thorin Écu-de-chêne
Voir le profil de l'utilisateur http://thoronir.forumactif.org

Lenwë l'Austère
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : -Bâton de bois lesté
-Collier de Chapardeur
-Quelques victuailles
-Herbes médicinales amères
Messages : 378
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Morrokoth
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
avatar

MessageSujet: Re: Sagran Ivoklastt, "Le Collectionneur" [Terminé !]   Sam 17 Sep - 16:08

Bijour bijouuur



'Scuse pour le retard, la maj a été très chronophage et stressante, donc on a légèrement zappé, disoulééé :((
Mais merci de m'avoir rappelé qu'il fallait qu'on corrige ta fiche, je m'en occupe de ce pas!


Alors, en l'état ta fiche est très bien, tu as fais un super travail. Cependant, il va falloir étoffer un peu plus ta partie Peurs et Phobies. Tout le monde a peur de la mort, et même si ton personnage a une situation particulière vis-à-vis de celle-ci (qu'il faut garder, c'est très intéressant à jouer et à lire), il manque quelques peurs plus terre-à-terre.

Voilà, juste ce menu détail à changer et tu pourras être validé! :3
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sagran Ivoklastt, "Le Collectionneur" [Terminé !]   Sam 17 Sep - 17:05

Voilà, j'ai rajouté des petits trucs ! J'espère que ça ira.

Lenwë l'Austère
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : -Bâton de bois lesté
-Collier de Chapardeur
-Quelques victuailles
-Herbes médicinales amères
Messages : 378
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Morrokoth
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
avatar

MessageSujet: Re: Sagran Ivoklastt, "Le Collectionneur" [Terminé !]   Sam 17 Sep - 18:14

C'est super!

Je te valide de ce pas, félicitations :D
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sagran Ivoklastt, "Le Collectionneur" [Terminé !]   


 
Sagran Ivoklastt, "Le Collectionneur" [Terminé !]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thoronir :: Plateforme d'invocation :: Atelier de confection :: Galerie des personnages :: Présentations validées-
Sauter vers: