Etyse M. Nimiel, une druide tout ce qu'il y a de plus classique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Etyse M. Nimiel
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : Un poignard empoisonné, diverses fioles et ingrédients, une amulette dédiée à Zanory
Messages : 37
Date d'inscription : 18/04/2016
Localisation : Alënor
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
avatar

MessageSujet: Etyse M. Nimiel, une druide tout ce qu'il y a de plus classique   Mar 19 Avr - 19:14


Etyse Mëlyane Nimiel

« On sait qu'un homme malhonnête le restera quoiqu'il arrive. Honnêtement, c'est des hommes honnêtes dont il faut se méfier, parce qu'on ne peut jamais prévoir à quel moment ils feront un truc incroyablement... stupide. »


Informations générales


❖ Âge : 23
❖ Taille : 157 cm
❖ Poids : 50 kg
❖ Race : Humaine
❖ Peuple : Originellement a'ërith, mais vit actuellement parmi les elyakis
❖ Localisation : Alënor
❖ Guilde ou clan : /
❖ Situation familiale : Célibataire
❖ Métier ou poste : Druide active ?


Inventaire


Un poignard dont elle ne sait absolument pas se servir, mais on sait jamais, ça peut servir. Et puis elle a empoisonné la lame. Juste au cas où.
Diverses fioles vides ou pas, accrochées à une sorte de grande lanière qu'elle porte en bandoulière ; ainsi qu'une sacoche de quelques ingrédients et plantes à sa ceinture
Une bourse contenant quelques économies ; le reste étant bien à l'abri chez elle
Une amulette en forme de feuille d'Horestia avec une représentation de la dryade Zanory


Apparence


L'apparence d'Etyse trahit son ascendance a'ërith, ses cheveux d'une longueur respectable étant ornés de perles et de fleurs. En revanche, ses vêtements en eux-mêmes sont plus adaptés au climat aride d'Ermurag, et sont composés d'étoffes légères et colorées rappelant plus l'accoutrement des elyakis.

On pourrait prendre les tatouages sur son visage pour un autre signe de ses origines a'ërith, mais ce n'est que le cas de celui sur le front. Une potion qui a mal tourné lui explosa au visage, lui provoquant des blessures sur le front (autant des brûlures que des plaies liées aux éclats de verre en provenance de la fiole) ; et Etyse prit la décision de recouvrir les cicatrices par un tatouages ; autant pour les camoufler que pour se rappeler à elle-même que son enthousiasme pour le druidisme peut s'avérer risqué. La potion eut également pour effet d'éclaircir la couleur de ses yeux (elle a plusieurs théories sur les composants qui ont pu réagir avec l'air ambiant et avoir cet effet, mais elle cherche encore). Ainsi, son regard peut être déconcertant au premier abord, comme si toute la source de sa magie y était contenue. Pour ce qui des deux triangles sous son œil droit, leur origine lui est encore inconnue.
Elle a des traits relativement fins et doux, qui laissent presque à croire à une personne sympathique.
Sa démarche est plutôt souple et nonchalante, ces traits s'accentuant lorsqu'elle se trouve en milieu forestier, où elle est... eh bien, comme un druide dans une forêt.


Psychologie


Etyse ne se qualifierait pas exactement comme une personne morale. Elle n'éprouve par exemple aucun scrupule à vendre du poison à des guildes d'assassins ou à fournir des drogues à des clients qui peuvent les payer. Ses clients ne sont ainsi pas toujours des gens très recommandables, mais Etyse ne pose quasiment jamais de questions. Ses clients savent qu'il n'est pas dans son intérêt d'ébruiter leurs affaires et lui font confiance.
Finalement, ils lui racontent généralement quand même ce qu'ils comptent faire de leurs achats, car ayant une bonne vision de la situation, elle donne souvent des conseils sur ce qu'il est préférable de lui acheter précisément.

Il faut aussi reconnaître que l'argent est souvent une très bonne motivation. Elle est de fait en théorie assez facilement corruptible, mais la réalité est qu'il se trouve rarement une occasion où trahir quelqu'un ou raconter un secret est vraiment une bonne chose. Elle a en effet un instinct de survie assez impressionnant, et même l'argent peut difficilement la convaincre de risquer sa vie.
Elle est donc extrêmement prudente et consciencieuse.

Sauf – et c'est là la grande exception de son caractère, la grande règle qui confirme toutes les autres - en ce qui concerne le druidisme. Lorsque sa passion l'enflamme, la voilà qui devient irréfléchie et impulsive, enchaînant les expériences risquées à la chaîne parce que c'est vrai que "c'est tout de même plus rigolo".
Elle aimerait bien pouvoir voyager, afin de voir d'elle-même la faune et surtout la flore, mais tout cela demanderait de la préparation et des efforts et la simple pensée la fatigue d'avance, d'autant qu'elle est plutôt bien installée pour l'instant.

Etyse ne pardonne pas très facilement. Seulement, elle est patiente et est une excellente menteuse, camouflant très bien ses émotions. Elle est très rancunière donc, et sait attendre pour se venger. Cela étant dit, ce qu'elle considère comme méritant qu'elle se donne du mal pour fomenter une vengeance n'est pas tout et n'importe quoi. Mais bien qu'assez amorale, elle a certains principes et elle s'y tient.
Déjà en tant que druide qui se respecte, on ne touche pas à la Nature. Et elle ne fait pas semblant, la Nature lui a donné ses pouvoirs de druidisme, elle n'est tout de même pas ingrate. Même en dehors de sa contrée natale, Zanory conserve une place très importante pour elle et elle fera tout pour assister la divine dryade dans sa mission de veiller sur les forêts et tous les êtres issus de sa création.
Par ailleurs, qu'importe ce dont il s'agit, il y a une règle simple : « pas d'enfants ». Quelque soit l'enjeu de la situation, qui que soit le client, on ne blesse ou ne tue pas d'enfants, et on ne les fait pas travailler - encore moins, forcément, si le travail comporte des risques.

En ce qui concerne l'esclavage, ayant été élevée par les a'ëriths, elle est fondamentalement contre bien évidemment, et peine à comprendre comment une telle chose puisse exister. Cela dit, en Ermurag, elle garde son opinion pour elle, ne voyant de toute façon pas comment quoi qu'elle puisse faire change quoi que ce soit.

Etyse peut être agréable avec ceux qui ont son respect, mais elle est souvent assez cassante, notamment avec les inconnus. Cela dit, elle tente tout de même de rester civilisée avec ses clients, parce que bon, les affaires sont ce qu'elles sont.
Depuis sa découverte de la magie, Etyse se réveille toujours assez tôt, quelques instants avant que la ville ne commence à s'agiter, savourant ces quelques moments de calme.


Magie & Technologie


Ayant été élevée parmi les a'ëriths, la magie a baigné toute son enfance – et le reste de son existence jusqu'ici, puisqu'elle est druide – et ce serait un euphémisme de dire qu'elle aime la magie. La magie lui semble tout à fait indispensable à sa vie quotidienne, et même au monde de manière générale. En revanche, elle n'apprécie pas beaucoup la nécromancie, qu'elle considère contraire à ce en quoi elle croit. Elle tolère son existence, disons-le comme ça.

En ce qui concerne la technologie, on ne lui en a pas dit grand chose pendant son enfance, mais elle apprend sur la science depuis qu'elle habite Ermurag ; et le moins qu'on puisse dire est que ça l'intéresse. Pas autant que la magie évidemment, et puis la technologie c'est chouette, mais c'est vrai que cette histoire de lanythe qui semble avoir une dent contre la magie, c'est un problème ; mais dans l'idée, elle n'est absolument pas contre la technologie.
Elle aimerait même bien payer une petite visite aux galbuks, histoire de constater de ses propres yeux ce que l'on raconte sur cette particulière île volante. Elle ne sait pas grand-chose des draturis ; en entendant si peu parler qu'elle pourrait presque douter de leur existence.


Histoire


Etyse est née dans une famille a'ërith tout ce qu'il y a de plus classique ; son père était druide, sa mère chamane. Elle-même avait toujours eu la main verte, aussi tout le village s'attendant à ce qu'elle maîtrise elle aussi une des magies naturelles. Elle avait, comme tout son peuple, toujours senti un lien particulier avec la Nature, le fait qu'elle soit druide l'ayant sûrement accentué.
Le moment de sa découverte de ses talents magiques est l'un des rares événements remarquables de son existence jusque là plutôt monotone, aussi vais-je laisser Etyse vous le conter.

Je devais alors avoir 9 ou 10 ans. Je me réveillai un matin, et remarquai que les rayons de soleil qui filtraient à travers les feuilles couvrant la fenêtre étaient d'une pâleur indiquant une heure bien plus matinale que d'habitude. Je me levai et jetai un œil dehors, ce qui confirma mes soupçons : les rues étaient désertes, le soleil venant à peine de se lever. Je n'avais jamais eu de problèmes de sommeil, me réveillant toujours miraculeusement à l'heure exacte à laquelle j'étais supposée me lever. Je regardai de nouveau à l’extérieur, comme pour me convaincre du calme incroyable qui régnait dans la ville. Je me surpris à beaucoup apprécier ce moment ; je pense que je n'avais jamais vu la ville aussi paisible. Je n'ai rien contre l'agitation joyeuse habituelle, au contraire, mais le silence se trouvait être réconfortant. J'avais toujours été une enfant assez active jusque là ; après ce jour, je gagnai beaucoup en calme et en maîtrise de moi. * rires * C'est assez drôle de parler de maîtrise de soi pour une enfant de 10 ans, mais voilà, je pense que cet événement a modifié à la source ma manière d'être. Ou peut-être l'a révélée, je ne sais pas ; la Nature est quelque chose de bien mystérieux. Mais revenons à ma matinée.
Je sortis dehors, dans les rues vides. Je ne sais pas ce qui me poussai à sortir de chez moi, mais la même chose me tirait à l'extérieur de la ville, vers le cœur de la forêt. Je ne saurais décrire précisément cette sensation ; je pense qu'il faut la vivre pour en comprendre toute la teneur. Mais à cet instant, rien ne me semblait plus important que de continuer dans cette direction précise. J'avais le sentiment que ma vie se jouait, ici et maintenant, et un incendie aurait pu se déclarer dans la ville sans que je m'en soucie.
Je m'enfonçais dans la forêt. Je n'avais aucune idée de l'endroit où j'allais. Il m'était arrivé d'aller loin dans la forêt, pour jouer ou récolter des plantes pour les druides, mais je n'étais jamais allée par là. Je marchais un moment dans la forêt. Je ne saurais dire combien de temps avait passé. Toujours est-il que je me retrouvai, presque soudainement, dans une grande clairière. Au milieu trônait un auïane majestueux. Je n'en avais jamais vu, seulement entendu parler, toujours avec enthousiasme et révérence. Le spécimen que j'avais sous les yeux était probablement centenaire, peut-être même millénaire. Je m'approchai, le souffle coupé. L'arbre n'était pas extrêmement grand, dans les 6 ou 7 mètres, mais il était massif, et ses puissantes racines entouraient l’orbe bleutée qui constituait en quelque sorte sa force vitale. Je tendis la main vers l'orbe, qui faisait presque ma taille. Il s'en dégageait une telle impression de puissance que je fus un instant effrayée de ce qu'il allait se passer, comme si elle allait exploser au moindre frôlement. Mais il ne se passa rien de tel, et je posai ma paume sur l'orbe. Ce que je ressentis alors n'avait rien de spectaculaire ni d'impressionnant, sauf peut-être pour moi. Il me sembla ressentir la vie qui circulait dans l'arbre, vivre avec lui les siècles qu'il avait derrière lui, une connexion incroyablement forte se créant entre l'enfant que j'étais et cet arbre ancestral.

*

Je ne me souviens pas très bien de mon retour au village. Toujours est-il que lorsque je revins et contai le récit de ce qui m'était arrivé à mes parents ; ceux-ci m'informèrent que c'était sûrement le signe de mon lien avec la Nature qui se resserrait, et après maintes réflexions, nous en arrivâmes à la conclusion que j'étais druide. Enfin druide ! Un bien grand mot. Disons que mon apprentissage a réellement commencé ce jour-là. Je ne suis jamais retournée à la clairière, du moins pas physiquement. Je ne pense pas que je serais capable d'en retrouver l'emplacement de toute façon ; et je ne pense pas que j'essaierai un jour.


Ainsi, notre Etyse a bien travaillé, et la voilà druide.

D'autres souvenirs marquants sont ceux liés à ses tatouages. Tout d'abord celui lié à sa potion ayant mal tourné, pour la simple et bonne raison que les explosions et la douleur ont une certaine tendance à laisser une trace chez les gens. Cela étant dit, pour ce qui est de modérer son enthousiasme dans la pratique du druidisme, il lui reste des progrès à faire ; mais elle s'améliore.

Le souvenir lié aux triangles sous son œil droit lui est cependant presque plus désagréable.

Elle avait eu le sentiment d'être suivie pendant toute la journée. Le pire avait été le soir. La lanterne qu'elle portait à la main ne produisait qu'une chiche lumière, projetant plus d'ombres sur les murs qu'elle n'en dissipait, et il lui semblait voir partout des ombres mouvantes la guetter. Pourtant, lorsqu'elle se retournait, rien ne laissait à penser qu'il y ait quoi que ce soit de menaçant. Elle se trouvait ridicule d'être aussi effrayée pour si peu, et se sentait devenir paranoïaque. Se dépêchant de rentrer chez elle, elle s'était couchée aussitôt, espérant sombrer rapidement dans le sommeil et se réveiller le lendemain, fraîche et dispo, toute cette méfiance infondée envolée ; elle aurait alors pu prétendre que cette journée n'avait jamais existé, que tout cela n'était qu'un mauvais rêve. Il n'en fut rien. Le sommeil se refusait à elle, et sa chambre, habituellement havre de paix et de sécurité, lui semblait soudainement emplie de dangers.
Maudissant son comportement enfantin (elle avait alors presque 21 ans), elle avait décidé de fermer les yeux très fort jusqu'à ce que le sommeil vienne. Il faut reconnaître que cette technique fonctionna, dans une certaine mesure. Elle garda les yeux fermés pendant très longtemps, mais sombra finalement dans un sommeil loin d'être réparateur. Tout ce qu'elle avait pu imaginer de caché dans les ombres durant cette journée devenait soudainement très réel, dans le monde de ses rêves, des entités monstrueuses se mettant à la chasser ; et elle courait, courait, courait, changeant toujours de direction, n'ayant aucune idée de où elle était et ne sachant où aller, mais continuant de courir dans une tentative désespérée de semer quoi que ce soit qui était en train de la poursuivre.
Elle s'était finalement réveillée, en sueur, bien longtemps après le lever du jour (ce qui ne lui était jamais arrivé). Elle était allée se regarder dans une glace, pour se persuader qu'elle était bien réelle, dans sa chambre, en sécurité ; et avait alors remarqué les deux triangles qui étaient apparus sous son œil droit. Elle avait quitté sa ville natale peu après pour aller s'installer à Ermurag.

Son peuple s'était toujours très bien entendu avec les elyakies ; et elle n'eut pas grand-mal à s'installer. Ses principales motivations étaient d'installer son commerce - elle vend un grand nombre de potions, ainsi que des ingrédients, des livres, et quelques objets magiques, et propose également ses services pour, par exemple, enchanter ou améliorer une arme à l'aide de potions, le processus n'étant pas toujours évident - ; ainsi que de voir un peu du pays. Elle garde toujours un lien avec sa famille et sait de toute façon qu'elle devra revenir à ses 27 ans pour la cérémonie de passage à l'âge adulte.


Ambition


Aussi satisfaite que soit Etyse d'être installée et dans une position plutôt stable, elle rêve de découvrir de nouvelles plantes, et d'améliorer le druidisme. Elle fait ce qu'elle peut en ce qui concerne le druidisme, mais il est vrai que découvrir de nouvelles plantes sans bouger de son échoppe risque d'être un défi de taille.
Cela étant dit, si elle peut découvrir des trucs et voyager un peu, PUIS retourner s'installer et mener une existence paisible (en gagnant de l'argent), ça serait parfait.


Peurs et phobies


Globalement, Etyse a de toute façon assez facilement peur des trucs effrayants - donc elle va assez facilement s'enfuir en courant devant une situation dangereuse ou un gros monstre. A part cela, et même si elle s'en rend elle-même assez peu compte, elle a très peur de mourir sans avoir rien fait de sa vie
Elle est aussi très angoissée à l'idée de la taille des dents lors de la cérémonie du passage à l'âge adulte, probablement parce que tous ses aînés lui ont raconté, à elle et à tous les petits a'ëriths de moins de 27 ans, à quel point cette étape est horriblement douloureuse. Cela étant dit, elle n'avouera jamais cette peur, parce que bon, elle a un peu de dignité quand même.
Elle est également très angoissée à l'idée de se retrouver privée de magie.
Etyse n'est pas non plus très à l'aise en haute mer, sans aucun arbre dans son champ de vision.
Depuis la mésaventure de son cauchemar et des triangles sous son œil, elle a horreur d'être suivie, et si par malheur (pour la personne qui la suit) elle s'en rend compte et repère quelqu'un la suivant, elle peut devenir très agressive, une réaction qu'elle n'a pas du tout pour ses autres peurs.


Entre nous


❖ Comment avez-vous connu Thoronir ? Sur l'Internet, parce que l'Internet c'est bien (en fait je cherchais un forum fantasy et j'ai regardé ce qui était conseillé aux gens sur SOS rpg pour les recherches de forum, et Thoronir avait l'air chouette alors me voilà)
❖ L'univers a-t-il été difficile à assimiler ? Un peu, mais une fois qu'on s'y met ça va
❖ Avez-vous des suggestions ou questions ? PLEIN mais les suggestions c'est pour ajouter des trucs donc je ferai ça après et puis les questions je les pose sur la CB quand j'en ai
❖ Auriez-vous besoin d'un parrainage ? Nope mais c'est gentil de proposer
❖ Quelle sera votre activité/présence sur le forum ? Wow, euh, ça dépend ; j'essaierai de passer un peu le soir en semaine mais je pense que je serai plus là le week-end, mais bon ça dépendra j'imagine.
❖ Acceptez-vous de nous laisser vos créations en cas de départ ? C'est un peu triste comme question, mais oui, si vous voulez
❖ Autre chose ? 42


ALORS je sais pas si ça se vois mais j'ai pas fini, mais je la poste quand même (ce qui ne m'est, je crois, jamais arrivé) parce qu'il paraît que ce sera le 2269e message du forum, et ça, c'est beau.



Dernière édition par Etyse M. Nimiel le Sam 23 Avr - 9:42, édité 11 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Lenwë l'Austère
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : -Bâton de bois lesté
-Collier de Chapardeur
-Quelques victuailles
-Herbes médicinales amères
Messages : 378
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Morrokoth
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
avatar

MessageSujet: Re: Etyse M. Nimiel, une druide tout ce qu'il y a de plus classique   Mar 19 Avr - 19:19

Hey! Je te l'ai déjà dis mais: bienvenue sur Thoronir!

A voir tout ce que tu as déjà écris, ça donne envie de voir la suite! (aargh... un perso super détaillé à valider...)

humour.


Bref, félicitation pour la 69ème membre pour avoir poster le 2269ème message. J'espère que tu passeras un beau séjour sur Thoronir! :D
Voir le profil de l'utilisateur

Isilwen Ninquë
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : Actuellement en voyage, Isilwen porte dans ses bagages :
- Un peu de nourriture
- Des herbes médicinales au cas où
- Une bourse d'écus
Messages : 281
Date d'inscription : 18/11/2015
Localisation : Elmur
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
avatar

MessageSujet: Re: Etyse M. Nimiel, une druide tout ce qu'il y a de plus classique   Mar 19 Avr - 19:27

Bienvenue parmi nous et courage pour ta fiche !


Voir le profil de l'utilisateur http://kary-le.com/

Sylsiza'an Hrothgar
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
Vous avez créé une guilde. Le culte de la personnalité, c'est pour quand ? Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : Un luth gravé et peint à la main, une lance et un petit livret.
Messages : 1182
Date d'inscription : 13/06/2014
Localisation : Valestria
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
avatar

MessageSujet: Re: Etyse M. Nimiel, une druide tout ce qu'il y a de plus classique   Mar 19 Avr - 20:43

La bienvenue sur Thoronir Etyse (bien que nous nous sommes croisés sur la CB) !

Puisque ta fiche n'est pas terminée, je ne dirai rien pour l'instant mais sache qu'en cas de blocage ou autre, nous sommes là. :)

Bon courage pour la rédaction et au plaisir !


« Si un plus grand nombre d’entre nous préférait la nourriture, la gaieté et les chansons
aux entassements d’or, le monde serait plus rempli de joie. »
- Thorin Écu-de-chêne
Voir le profil de l'utilisateur http://thoronir.forumactif.org

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Etyse M. Nimiel, une druide tout ce qu'il y a de plus classique   Mer 20 Avr - 12:33

Bienvenue parmi nous chère druidesse !

Hâte d'avoir le fin mot de cette fiche, bonne chance. :)

Etyse M. Nimiel
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : Un poignard empoisonné, diverses fioles et ingrédients, une amulette dédiée à Zanory
Messages : 37
Date d'inscription : 18/04/2016
Localisation : Alënor
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
avatar

MessageSujet: Re: Etyse M. Nimiel, une druide tout ce qu'il y a de plus classique   Jeu 21 Avr - 9:28

Je crois que c'est fini, dites-moi si c'est bon! \o/
Voir le profil de l'utilisateur

Sylsiza'an Hrothgar
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
Vous avez créé une guilde. Le culte de la personnalité, c'est pour quand ? Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : Un luth gravé et peint à la main, une lance et un petit livret.
Messages : 1182
Date d'inscription : 13/06/2014
Localisation : Valestria
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
avatar

MessageSujet: Re: Etyse M. Nimiel, une druide tout ce qu'il y a de plus classique   Jeu 21 Avr - 11:51

Bonjour Etyse !

Une belle petite fiche bien garnie, j'ai apprécié sa lecture ! Néanmoins, avant de pouvoir te valider, j'aimerais que tu corriges quelques points qui ne concordent pas toujours avec l'univers :

Citation :
On pourrait prendre les tatouages sur son visage pour un autre signe de ses origines a'ërith, mais ils sont en fait apparus avec sa pratique du druidisme, et Etyse en cherche toujours la signification. Ses yeux se sont également éclaircis avec le temps à pratiquer le druidisme.
Le druidisme n'entraîne aucune mutation physique. Pour ses yeux, dire qu'une potion a mal tourné à la limite, mais pour le tatouage, la magie ne peut en être responsable, SAUF si tu avais choisi un personnage utilisant le spiritisme ou la nécromancie.

Ce qui nous ramène à ce passage :

Citation :
Toujours est-il que lorsque je revins, je l'appris un peu plus tard, j'avais mon premier « tatouage » lié au druidisme, un léger triangle sous l’œil gauche, pointe vers le haut.

J'aime beaucoup l'idée en elle-même, d'un tatouage mystérieux. Peut-être trouver une autre source que la magie (puisque ce n'est pas possible comme dit précédemment). Mh, un inconnu dissimulé dans la forêt, l'ayant marqué avec un sort pour se rappeler d'elle ? (Car elle est vouée à accomplir des actes grandioses en magie, par exemple, ça pourrait être un prof qui ait décelé son potentiel, etc). Enfin tu peux toujours trouver d'autres alternatives, je te laisse y réfléchir. ^^

Sinon, je dois dire que j'ai beaucoup aimé la manière dont elle découvre ses pouvoirs, c'est très poétique.

Bon eh bien, voilà, il y a juste ce petit détail à corriger et tout sera en ordre pour ta validation.

Bonne journée à toi !


« Si un plus grand nombre d’entre nous préférait la nourriture, la gaieté et les chansons
aux entassements d’or, le monde serait plus rempli de joie. »
- Thorin Écu-de-chêne
Voir le profil de l'utilisateur http://thoronir.forumactif.org

Etyse M. Nimiel
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : Un poignard empoisonné, diverses fioles et ingrédients, une amulette dédiée à Zanory
Messages : 37
Date d'inscription : 18/04/2016
Localisation : Alënor
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
avatar

MessageSujet: Re: Etyse M. Nimiel, une druide tout ce qu'il y a de plus classique   Sam 23 Avr - 9:43

Voilà, je pense que j'ai corrigé les éléments que tu m'as indiqués o/
Voir le profil de l'utilisateur

Sylsiza'an Hrothgar
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
Vous avez créé une guilde. Le culte de la personnalité, c'est pour quand ? Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : Un luth gravé et peint à la main, une lance et un petit livret.
Messages : 1182
Date d'inscription : 13/06/2014
Localisation : Valestria
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
avatar

MessageSujet: Re: Etyse M. Nimiel, une druide tout ce qu'il y a de plus classique   Sam 23 Avr - 11:03

Coucou Etyse !

Je viens de vérifier et tout est bon, merci de ta patience et de tes corrections. Tu es donc enfin validée, mes félicitations. Désormais, tu peux ouvrir ton journal de bord, demander un rp et profiter de toutes les possibilités de notre univers.

Je te dis à bientôt ! o/


« Si un plus grand nombre d’entre nous préférait la nourriture, la gaieté et les chansons
aux entassements d’or, le monde serait plus rempli de joie. »
- Thorin Écu-de-chêne
Voir le profil de l'utilisateur http://thoronir.forumactif.org

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Etyse M. Nimiel, une druide tout ce qu'il y a de plus classique   


 
Etyse M. Nimiel, une druide tout ce qu'il y a de plus classique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thoronir :: Plateforme d'invocation :: Atelier de confection :: Galerie des personnages :: Présentations validées-
Sauter vers: