Isilwen Ninquë [END]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Isilwen Ninquë
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : Actuellement en voyage, Isilwen porte dans ses bagages :
- Un peu de nourriture
- Des herbes médicinales au cas où
- Une bourse d'écus
Messages : 281
Date d'inscription : 18/11/2015
Localisation : Elmur
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
avatar

MessageSujet: Isilwen Ninquë [END]   Jeu 19 Nov - 18:45


Isilwen Ninquë

« Mon coeur est un oiseau qui chante »


Informations générales


❖ Âge : 24 ans
❖ Taille : 167 cm
❖ Poids : 53 kg
❖ Race : Humain
❖ Peuple :A’ërith
❖ Localisation : Elmur
❖ Guilde ou clan :
❖ Situation familiale : Célibataire
❖ Métier ou poste : Oracle


Inventaire


Je me promène souvent avec des fleurs dont le touché et l'odeur m'interpellent. J'aime les sortir de ma poche pour les toucher ou les sentir, certaines plantes ont une odeur particulière comme l'Odyl'kum. Il arrive que cette fleur libère des filets luminescents ce qui correspondait à ma magie draconique, donc elle est un peu ma fleur fétiche.


Apparence


Isilwen avait de très longs cheveux blancs, et à cause de cette longueur, elle devait en faire une tresse, une coiffure habituelle, qu’elle portait souvent. Sur le sommet de son crâne, un beau diadème doré serti d’une rose ornait cette chevelure, un bijou qu’elle appréciait particulièrement car la forme était plaisante, qu’elle devinait en faisant danser ses petits doigts sur le diadème afin de mieux le connaître. En plus de ce bijou, il y avait des petites plumes rosées qu’elle mettait dans ses cheveux au niveau de la nuque, elles étaient si douces et se confondaient parfois dans sa chevelure. Les créoles dorées à ses oreilles se mélangeaient dans sa chevelure dont deux chaînes en or autour du cou. Si quelqu’un la regardait, il remarquerait aussi ses sourcils très longs comme une longue moustache, mais ce qu’il ne pouvait pas savoir c’est qu’elles étaient aussi sensibles que les vibrisses d’un animal. Ce qui pourrait marquer étaient ses motifs violacés autour des yeux, des joues et sur le front et ses marques étaient parfaitement symétriques.

Puis ses oreilles étaient plutôt particulières puisqu’elles étaient différentes des vieilles dames du temple donc des humains en général. Ses oreilles étaient pointues comme celle d’un dragon. Mais ce n’était pas la seule chose qui ressemblait à un dragon, puisque sa peau était recouverte d’écailles sur une majeure partie de son corps. Les écailles étaient dans le dos, sur les flancs de son corps jusqu’à mi-cuisse. Quand ses écailles étaient apparentes, cela surprenait toujours plus d’un, mais elle était habituée à ce genre de réaction, bien qu’elle veillait toujours à les cacher avec une longue robe rouge que les oracles avaient l’habitude de porter. Son pouvoir lui permettait de lire l’avenir, on pouvait le confirmer car elle avait un œil tatoué sur le haut de la main, qui s’illuminait lorsqu’elle utilisait son pouvoir. On lui disait souvent qu’elle était d’une beauté époustouflante, très charismatique, ses lèvres étaient pulpeuses et que sa poitrine était généreuse.


Psychologie


On dit d'Isilwen Ninquië, que c'était une jeune femme pure et honnête. Elle était aussi pure qu'un drap blanc après avoir été lavé et séché. Etant donné que ses pouvoirs lui permettaient de percevoir l'avenir, elle recevait beaucoup de visites de tout horizon, que cela soit de mauvaises personnes ou pire. La jeune femme restait accueillante et chaleureuse avec tout le monde. Bien qu'elle était douce, sa bonté la perdait souvent, on la qualifiait de trop gentille et naïve. Les vieilles dames du temple étaient de temps en temps derrière elle, pour veiller au bon déroulement des séances. Puisqu'Isilwen était un puissant oracle, on réclamait beaucoup ses services et les dames du temple savaient pertinemment qu’un aussi grand pouvoir méritait compensation. Or Isilwen fermait parfois les yeux sur cette compensation, quand on la suppliait ou quand on lui racontait des mensonges qui touchaient son cœur. Les dames appelaient cela de la naïveté. Il arrivait parfois que les personnes qui lui soudoyaient des visions, se retrouvaient genoux à terre pleurant leur sombre avenir. Naturellement, la jeune Isilwen venait à leurs épaules et les réconfortait car c'était une personne très compatissante et sensible aux malheurs de la vie humaine, mêlée aux larmes qu'elle versait souvent face à leurs histoires touchantes. Isilwen était tellement parfaite, tellement gentille et adorable avec tout le monde que cela pouvait énerver beaucoup de personnes. Elle ne peut détester ni haïr qui que ce soit, même si quelqu’un venait à tuer la personne la plus chère à ses yeux, elle n’arriverait pas à le détester puisque selon elle, chacun a du bon en soi et il avait certainement une bonne raison de faire ça.
Hormis son travail d’oracle, Isilwen passait son temps à apprendre sur le monde qui l’entourait. Notamment les différentes plantes et herbes qui pouvaient exister sur cette terre, elle pouvait passer des heures à étudier la flore, poser des questions, se renseigner. Elle aimait la douceur d’une feuille jusqu’à l’odeur de la terre fertile. On pouvait converser avec Isilwen pendant des heures car on en ressortait toujours plus cultivé qu’avant. De plus, lorsqu’on lui confiait une tâche, que cela soit des tâches ménagères ou des travaux pratiques, elle était pointilleuse et perfectionniste et, même si la tâche paraissait impossible à réaliser, elle continuait à essayer car elle était très obstinée !


Magie & Technologie


La jeune femme avait découvert que quelque chose ne tournait pas rond à cause de ses rêves, elle se retrouvait dans des lieux totalement inconnus mais surtout elle voyait à plusieurs reprises des dragons. De nombreuses sensations de déjà-vu, accompagnée d’une vague de chaleur dans le cœur et un sentiment rassuré, survenaient pendant les rêves et après. Naturellement, elle en parla aux vieilles dames puisque ses rêves la troublèrent énormément. L’une d’elle évoqua la magie draconique, cette dîtes magie est ancienne, puissante et perdue depuis des millénaires. Il ne restait que quelques magiciens vivants dans ce monde et qu’Isilwen faisait sûrement partie de cette communauté. Et naturellement le lien se fit de lui-même, les oreilles inhabituelles d’Isilwen, les écailles semblables à celles des dragons et surtout la présence des dragons dans ses visions. Ce n’était pas le seul indice, puisqu’Isilwen connaissait un langage inconnu.
Sa magie utilisait la lumière des étoiles, elle pouvait être offensive et défensive, tout cela dépendait de son usage. Elle pouvait construire des barrières de lumière, lancer des attaques lumineuses, voire frapper avec la lumière des étoiles. Cette magie fonctionnait aussi comme une aura, et c’est ce qu’Isilwen préférait car elle ne supportait pas la violence. Cette magie lui permettait d’apaiser les esprits troublés par les mauvais esprits et tout simplement les repousser. Isilwen pouvait repousser ou même détruire les esprits des ténèbres en invoquant cette dite lumière. Et pour pouvoir utiliser cette magie, il fallait utiliser un langage très ancien propre à cette magie draconique. On disait que ce langage appartenait aux dragons et qu’il communiquait grâce à celui-là.
Ce n'est qu'en faisant face à cette magie qu'elle apprit à s'en servir et à la contrôler, et au fur à mesure des années, Isilwen réussit à peaufiner son art autant la magie draconique que son pouvoir d'oracle. Il semblerait que de naissance, Isilwen a le pouvoir de voir l'avenir. Ce n'est pas une coïncidence qu'on l'ait abandonné devant un temple où des oracles habitaient. Lorsqu'elle était plus jeune, son pouvoir l'empêchait de dormir et parfois c'était une vraie torture, ce n'était pas facile de vivre sans contrôler son pouvoir. Mais au fil des années, la jeune femme avait appris à contrôler ses visions et il s'avère qu'elle était plutôt douée. Comme les autres oracles, elle n'approuvait pas l'avis des autres pensant que son pouvoir était une malédiction. Le pouvoir de voir l'avenir était une bénédiction.


Histoire


Un soir d’hiver, j’étais tombée malade, le temps était rude et glacial. Je ne pensais pas être capable d’attraper le rhume et pourtant c’est bien arrivé. Heureusement les vieilles dames du temple étaient là pour s’occuper de moi, bien que, je m’efforçais de résoudre mes tâches ménagères journalières, elles insistèrent sur mon repos. Je devais boire un mélange d’herbes médicinales trois fois par jour et le goût n’était pas vraiment pas là, la mixture avait un goût très amer et dur, malgré tout, il était très efficace. L’une des vieilles dames entra dans ma chambre pour voir comment j’allais et pour changer la serviette sur mon front. Elle s’avança vers moi, s’assied sur le petit tabouret à mon chevet, elle prit la serviette blanche sur mon front pour la replonger dans l’eau froide. Je n’attendais que ça, j’étais beaucoup trop fatiguée pour me lever et plonger ma serviette moi-même dans l’eau froide. Elle posa la serviette glacée sur mon front ce qui me soulagea tout de suite. Je tournai légèrement ma tête vers elle pour la remercier avec une voix difficile à entendre, elle me répondit par un hochement de la tête et un doux sourire. Elle passa la main dans mes cheveux pour me caresser la tête et commençai à me raconter une histoire. Mais cette histoire je la connaissais déjà.

Isilwen Ninquë était un vrai mystère pour nous toutes dans ce temple. En tout cas, ton passé était un vrai mystère, nous ne savions pas du tout comment étais-tu née, où étais-tu née et qui étaient tes parents. On t'avait retrouvé devant la porte du temple un beau matin, il faisait plutôt chaud ce matin-là, nous n'avions entendus personne te déposer, le soir d'avant ou le matin même et pourtant, nous nous levions très tôt. Il aurait été inhumain de te déposer en plein hiver sans toquer à la porte car tu aurais succombé au vent glacial. Naturellement, nous t'avions élevé comme l'une d'entre nous, car nous ne pouvions abandonner un enfant, tu n'avais pas choisi d'être née et encore moins d'être abandonnée. La première fois que nous t'avions vu, nous avions beaucoup de peine pour toi. Tu étais apparemment née aveugle, tu pleurais car tu avais faim et que tu venais à peine de naître.

Et au fur à mesure des années, nous avions découvert que tu étais un oracle comme nous, il semblait que le destin ait voulu que tu tombes sur le palier de notre humble temple de la lumière. Et tu sais comment nous avons su que tu étais l'une des notre ? La marque sur ta main et tes incessants pleurs la nuit qui réveillaient tout le dortoir. Ma pauvre, tu ne pouvais pas contrôler tes visions car tu étais beaucoup trop jeune pour comprendre ce qu'il se passait. Nous devions t'enseigner l'art pour que ton esprit ne soit plus torturé mais surtout pour éviter de réveiller ceux qui dormaient déjà. Peut-être que tes parents avaient peur de ton pouvoir d'oracle car pour le peuple extérieur à notre contrée, le pouvoir de voir l'avenir était une malédiction or nous pensions que c'était une bénédiction.

Ce n'était pas la seule bénédiction que tu avais reçu de notre déesse bien aimée, tu avais acquis de naissance la magie draconique, cette magie totalement perdue et convoitée. Lorsque nous avions découvert que tu avais la magie en toi, cela expliquait énormément les écailles de dragon parsemées sur ton corps et le talent que tu avais. Tout le monde disait que tu étais la lumière qui brillait malgré la noirceur de l'atmosphère.

Elle finissait par un sourire chaleureux et quitta la pièce en déposant un baiser sur le haut de ma tête. Je souriais à mon tour et fermais les yeux. J'avais vécu toute ma vie dans le temple de la lumière, à aider les personnes qui ne savaient plus quoi faire, des personnes dont l'avenir étaient sombre. Bien sûr, jouer avec le futur n'était pas une mince affaire, seules les actions et les choix pouvaient changer l'avenir. Or je ne pouvais pas donner la clé du bonheur, je ne pouvais que donner des pistes. Tout le long de ma vie, j'avais dû gérer mon pouvoir d'oracle et ma magie draconique. Pour moi, les deux allaient de pair, ma magie révélait la lumière dans la noirceur tandis que voir le futur pouvait rassurer, sauver des vies et rendre service.


Ambition


La première chose que j'aimerais savoir c'était tout simplement mon passé, c'est-à-dire, qui étaient mes parents ? Comment ils étaient ? Qu'est-ce qu'ils faisaient ? Où et comment j'étais née ? C'était la vraie question que je me posais chaque jour, je pouvais voir l'avenir mais je ne pouvais pas voir mon passé. C'est assez ironique.

Et puis la seconde chose, j'aimerais en savoir plus sur la magie draconique et certainement trouver d'autres magiciens comme moi. Etant donné que c'était une magie perdue, il ne devait rester que quelques magiciens en ce monde ? Imaginez si j'étais la dernière à posséder un tel pouvoir ? Ça serait problématique, je serais autant une bête de foire et autant une pierre précieuse dans ce monde. Dans les deux cas, ça ne me plaisait pas vraiment.

Bien que ma place était ici, j'aimerais bien pouvoir voyage et découvrir le monde. Peut-être seule ? Ou peut-être avec des voyageurs, je ne sais pas trop, l'avenir me le dira.


Peurs et phobies


Il y avait bien quelque chose qui m'effrayait, c'était de ne pas pouvoir me débrouiller toute seule. J’étais aveugle de naissance et je n'aimais pas être un poids pour les autres. Je n'avais pas besoin qu'on me prenne en pitié car je ne pouvais pas percevoir, au contraire, mes autres sens étaient très affûtés alors il n'y avait aucune raison qui me pousserait à demander de l'aide.

A l'inverse, j'avais peur de ce que je ne pouvais pas sentir ni toucher. J'avais peur de ne pas pouvoir "voir" ce qui m'entourait, si je devais faire face à un esprit, une entité qui serait là visible mais que je ne pourrais pas toucher ni sentir. Bien qu'on disait qu'en présence d'un esprit, l'atmosphère s'alourdissait voire se refroidissait. Mais je ne savais pas puisque je n'en avais jamais rencontré. Or rien que d'imaginer faire face à un tel phénomène, je ne saurais comment réagir.


Entre nous


❖ Comment avez-vous connu Thoronir ? J’ai vu une petite annonce sur Infinite RPG !
❖ L'univers a-t-il été difficile à assimiler ? Franchement, ça va. Je n’ai jamais joué dans un univers fantastique mais je suis familière avec les MMORPG donc je ne suis pas trop perdue ! :D
❖ Avez-vous des suggestions ou questions ? Pour l’instant, non tout va bien.
❖ Auriez-vous besoin d'un parrainage ? Je ne pense pas que cela soit nécessaire… mais si je vois que je galère un peu trop, peut-être.
❖ Quelle sera votre activité/présence sur le forum ? Je suis quelqu’un de très présente !
❖ Acceptez-vous de nous laisser vos créations en cas de départ ? C’est un prédéfini alors je n’ai pas trop le choix xD
❖ Autre chose ? J’adore le design ! Et surtout le contexte et tout l’univers est vraiment fourni.





Dernière édition par Isilwen Ninquë le Dim 6 Déc - 18:29, édité 10 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://kary-le.com/

Sylsiza'an Hrothgar
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
Vous avez créé une guilde. Le culte de la personnalité, c'est pour quand ? Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : Un luth gravé et peint à la main, une lance et un petit livret.
Messages : 1182
Date d'inscription : 13/06/2014
Localisation : Valestria
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
avatar

MessageSujet: Re: Isilwen Ninquë [END]   Jeu 19 Nov - 19:19

Re-bienvenue sur le forum Isilwen !

Je savais bien que Nasyl et Isilwen allaient être prises en premier. xD
Je te souhaite bon courage pour ta petite fiche et te remercie pour ces compliments qui nous font toujours très plaisir.

Si tu as besoin d'aide n'hésite pas et lorsque tu auras fini, n'oublie pas de up le topic. ♥


« Si un plus grand nombre d’entre nous préférait la nourriture, la gaieté et les chansons
aux entassements d’or, le monde serait plus rempli de joie. »
- Thorin Écu-de-chêne
Voir le profil de l'utilisateur http://thoronir.forumactif.org

Nasyl Croc-Sanglant
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : Arc de chasse, une paire de dagues, combinaison-Distille et armure bricolée
Messages : 118
Date d'inscription : 17/11/2015
Age : 25
Localisation : Ermurag
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
avatar

MessageSujet: Re: Isilwen Ninquë [END]   Jeu 19 Nov - 21:13

Bienvenue ! J'ai hésité avec Isilwen, je comprend ton choix *.*
Voir le profil de l'utilisateur

Isilwen Ninquë
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : Actuellement en voyage, Isilwen porte dans ses bagages :
- Un peu de nourriture
- Des herbes médicinales au cas où
- Une bourse d'écus
Messages : 281
Date d'inscription : 18/11/2015
Localisation : Elmur
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
avatar

MessageSujet: Re: Isilwen Ninquë [END]   Jeu 26 Nov - 20:06

Merci à vous ! Et j'ai terminé ma fiche ! :D


Voir le profil de l'utilisateur http://kary-le.com/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Isilwen Ninquë [END]   Ven 27 Nov - 6:46

Yop Isil,

Je te souhaite à nouveau la bienvenue comme je poste pour la première fois sur ta fiche. Bienvenue à toi ! et merci pour les compliments.
On a un peu eu l'occasion de parler via la Chatbox alors je vais passer les formalités.

Isilwen est un prédéfini fait par G6L mais c'est moi qui vais me charger de te répondre car je connais aussi le perso et G6 est plus occupé que moi.

Donc, pour commencer, j'aime bien la façon que tu as d'aborder l'histoire. J'entends par là que raconter son histoire du point de vue d'une des vieilles femmes du temple était une bonne idée, cela donne un certain caractère mère/fille à la relation qu'Isilwen entretient avec ses "tutrices".

Cependant, et oui il y a un bémol, j'ai relevé plutôt pas mal de fautes d'accord, de concordance des temps, des mots oubliés et autres. Nous ne sommes pas trop exigeants mais ce serait mieux de corriger ça.

Tu préférerais sûrement avoir une jolie fiche bien lisible pour présenter ton personnage.
A cet effet, je souhaitais te poser deux ou trois questions.
As-tu relu ta fiche ? si oui, je peux t'aider à corriger tes fautes restantes et rectifier les passages manquants.
Concernant la draconique de la lumière, as-tu besoin d'infos/explications supplémentaires ? j'ai trouvé cela un peu succinct.

Voilà, j'espère que tu ne le prendras pas mal, ce n'est pas le but. C'est un peu mon rôle d'aider les gens à améliorer leur RP pour être plus en phase avec l'univers de Thoronir. ^^
Si jamais tu as des questions je serai à ta disposition via MP ou Chatbox, n'hésite pas.


Isilwen Ninquë
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : Actuellement en voyage, Isilwen porte dans ses bagages :
- Un peu de nourriture
- Des herbes médicinales au cas où
- Une bourse d'écus
Messages : 281
Date d'inscription : 18/11/2015
Localisation : Elmur
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
avatar

MessageSujet: Re: Isilwen Ninquë [END]   Ven 27 Nov - 12:19

Salut et merci !
Et non y a aucun soucis, je reconnais avoir beaucoup de problèmes quand j'écris et ça depuis l'école. Et très franchement, je n'aime pas me relire tout simplement parce que je mets à tout changer. Mais en y réfléchissant tout à l'heure, je me suis dit que je changeais les argumentations et rien d'autre. Donc là je me suis relu tout à l'heure, j'ai essayé de corriger un maximum de fautes et des tournures de phrases vraiment bizarre. J'imagine qu'il en reste encore beaucoup donc ne te gêne pas pour me les signaler, je ne le prendrais pas mal ! :)

Par rapport à la magie draconique, je me suis calquée sur la description que tu avais faîtes. Et là je bloque sur le langage, je sais que c'est un ancien langage hérité des dragons. Mais je me demande comment elle fait pour connaître ce langage enfin là je suis un peu perdue !


Voir le profil de l'utilisateur http://kary-le.com/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Isilwen Ninquë [END]   Ven 27 Nov - 19:27

En général j'évite de corriger directement les gens, sauf pour les fautes d'orthographe. J'ai mon propre style d'écriture et je pense que retravailler moi-même les fiches des gens, c'est leur « enlever l'âme de l'auteur ».
Je me contenterai donc de suggestions - en plus des corrections - et tu me diras si elles te conviennent. On peut faire ça par MP, Chatbox ou je peux t'envoyer mon Skype pour t'expliquer directement, ça irait plus vite.

Concernant le personnage; il y a des moments où tu accentues trop ses difficultés dans certains domaines, comme l'apprentissage de la draconique. Cela fait qu'on a plus l'impression d'avoir à faire à une cruche plutôt qu'à une gentille aveugle dont la naïveté est fondée sur son souhait de faire le bien. Ce qui la rend naïve ce n'est pas son caractère ou son intelligence, c'est sa volonté de bien faire malgré les réalités de la vie et la cruauté de certains. ^^

Pour la draconique, j'avoue avoir peut-être trop peu détaillé la lumière. Disons que j'ai essayé de la laisser à la liberté de chacun, même si j'en avais ma propre vision quand je l'ai créée.

Ce qui n'a pas collé dans ta description, c'est que tu n'as pas apporté ta touche personnelle. Tu as plus ou moins paraphrasé ce que j'ai décrit alors qu'il aurait fallu que tu l'adaptes à ton personnage. ^^
La magie de lumière, sur Thoronir, est offensive pour sa plus grande part. Elle peut être défensive au besoin mais sera différente du spiritisme qui utiliserait un bouclier, elle élèverait plutôt un genre de barrière d'énergie lumineuse.
Elle puise son pouvoir dans les étoiles, car il n'y a pas de soleil à proprement parler en Thoronir. Il faut aussi te dire que cela correspond à une certaine aura; rien que l'utiliser apaise les esprits et fait reculer les ténèbres. C'est un peu la manifestation de la bienveillance d'Isilwenn.


Pour le fait d'apprendre la draconique, c'est instinctif, inné. Il ne faut pas oublier que les gens qui l'utilisent sont des descendants des dragons, pour eux c'est comme une réminiscence de leur pouvoir passé. Ce pourrait être des flashbacks liés à des situations, lieux, événements qui apportent une nouvelle connaissance.
Il est vrai que nous n'avons pas vraiment traité cette partie, je vais corriger cela.

Isilwen Ninquë
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : Actuellement en voyage, Isilwen porte dans ses bagages :
- Un peu de nourriture
- Des herbes médicinales au cas où
- Une bourse d'écus
Messages : 281
Date d'inscription : 18/11/2015
Localisation : Elmur
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
avatar

MessageSujet: Re: Isilwen Ninquë [END]   Sam 28 Nov - 18:48

Salut !

Ah oui, je vois ce que tu veux dire, oui c'est totalement mon intention vis à vis de cette naïveté. Mais j'avais pas l'intention de la rendre pimbêche mais je vois ce que tu veux dire donc je vais ré-écrire ça.

En fait, j'avais peur de mettre trop de personnelle jusqu'à que ça devienne un pouvoir totalement inventé. Donc c'est pour ça que je n'ai pas mis grand chose. Et ton explication m'a bien aidé, donc je pense que je vais l'ajouter aussi ! XD
C'est juste, qu'étant donné que ce n'est pas quelque chose que j'ai inventé j'ai dû mal à me l’approprier, de peur de trop en faire. Mais je vais quand même essayer d'y mettre ma touche personnelle mais pas sûr que je fasse du bon boulot ! XD

Et sinon on peut en parler sur MP :3

EDIT : J'ai retapé la magie draconique histoire de donner plus de détails
Voir le profil de l'utilisateur http://kary-le.com/

Sylsiza'an Hrothgar
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
Vous avez créé une guilde. Le culte de la personnalité, c'est pour quand ? Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : Un luth gravé et peint à la main, une lance et un petit livret.
Messages : 1182
Date d'inscription : 13/06/2014
Localisation : Valestria
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
avatar

MessageSujet: Re: Isilwen Ninquë [END]   Mer 2 Déc - 21:26

Coucou Isil !

Je suis désolée du temps que prend la correction de ta fiche. Je vais la reprendre et te donner mon ressenti demain. :)


« Si un plus grand nombre d’entre nous préférait la nourriture, la gaieté et les chansons
aux entassements d’or, le monde serait plus rempli de joie. »
- Thorin Écu-de-chêne
Voir le profil de l'utilisateur http://thoronir.forumactif.org

Isilwen Ninquë
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : Actuellement en voyage, Isilwen porte dans ses bagages :
- Un peu de nourriture
- Des herbes médicinales au cas où
- Une bourse d'écus
Messages : 281
Date d'inscription : 18/11/2015
Localisation : Elmur
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
avatar

MessageSujet: Re: Isilwen Ninquë [END]   Mer 2 Déc - 22:51

Oh t'inquiètes pas, il n'y a aucun soucis ! J'ai pas mal de boulot à côté donc prenez votre temps :))

Merci de prendre du temps pour moi !


Voir le profil de l'utilisateur http://kary-le.com/

Sylsiza'an Hrothgar
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
Vous avez créé une guilde. Le culte de la personnalité, c'est pour quand ? Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : Un luth gravé et peint à la main, une lance et un petit livret.
Messages : 1182
Date d'inscription : 13/06/2014
Localisation : Valestria
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
avatar

MessageSujet: Re: Isilwen Ninquë [END]   Jeu 3 Déc - 22:47

Coucou Isil !

Je viens corriger ta fiche comme prévu. Déjà, il serait bon de te relire une nouvelle fois. Il y a parfois des problèmes de ponctuation ou encore des oublis/coquilles qui peuvent gêner. Je t'en ai corrigé quelques unes, mais je préfère que tu procèdes toi-même à une correction. :)

Ensuite, deux points me gênent :

• Le premier, Elcarth l'a souligné. Son côté cultivé (et diplomate) révèle une certaine intelligence (même si parfois les deux ne sont pas systématiquement associés ensemble). Or, à un moment donné, tu dis : "Il pouvait arriver qu’elle soit longue à comprendre vos intentions, vos explications et à comprendre les situations.". Cela fait un peu... mh, oui, cruche. Je n'ai pas d'autre mot. x)
Il serait bon de montrer cette intelligence. J'ai l'impression de voir un personnage un peu Mary-sue dans le sens où elle est belle, cultivée, gentille, etc. Bref, un personnage sans défauts. Il faudrait que tu la rendes un peu plus mature sans forcément oublier sa naïveté, lui ajouter quelques défauts afin de nuancer son caractère.

En parlant de beauté, l'utilisation du "je" pour parler de ses atouts, je trouve cela inapproprié. Cela ne colle pas au personnage et ce même si elle est honnête. Tu dis également qu'elle apprécie la forme du diadème. Or, elle est aveugle... il faut jouer sur ce détail. Un aveugle est beaucoup moins sensible aux apparences, la sienne y comprise.

• Enfin, j'aimerais éclaircir un passage concernant la draconique. "La jeune femme a découvert son pouvoir via des visions qu’elle confondait avec des visions du futur. Dans ses flashbacks, elle se retrouvait dans des lieux totalement inconnus mais surtout elle voyait à plusieurs reprises des compatriotes dragons. Et lorsqu’on communiquait avec elle via un langage dont elle n’avait pas connaissance, de nombreuses sensations de déjà-vu, accompagnée d’une vague de chaleur dans le cœur et un sentiment rassuré, survenaient pendant les visions et après. "
Cela n'est pas possible, cela ne fait pas partie de la draconique, il n'y a pas de vision avec les dragons. Même si elle est la descendante d'une lignée créée par les prêtresses ET les dragons, elle n'en a que le pouvoir et quelques traits physiques, rien d'autre. Le langage de la draconique, comme l'a dit Elcarth, est inné. Il est une évidence et ce même si les magiciens maîtrisant ce pouvoir en sont étonnés. Il n'y a pas de rencontre avec des dragons ou autre. Après, tu peux assimiler cela à des délires ou à des intuitions, à des rêves mais pas à des visions. :)


Voilà voilà, du reste, je n'ai rien à dire mais travaille bien ces points-là, ils sont importants. ^^

Je te remercie pour ta patience et te souhaite une agréable soirée. Si tu as besoin d'aide pour ces modifications, n'hésite pas à me MP. ♥


« Si un plus grand nombre d’entre nous préférait la nourriture, la gaieté et les chansons
aux entassements d’or, le monde serait plus rempli de joie. »
- Thorin Écu-de-chêne
Voir le profil de l'utilisateur http://thoronir.forumactif.org

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Isilwen Ninquë [END]   Ven 4 Déc - 4:42

Yop yop Isil,

Déjà je m'excuse de ne pas avoir répondu plus tôt, ce qui a amené notre chère Sylsi à remplir mon rôle. 

Tout ce que Sylsi a dit est juste. J'ai relu ta correction et je n'ai rien de plus à ajouter à cela, si ce n'est... 
Elle a parlé de "trouver des défauts" à ton personnage. Comme dit, Isil est un prédéfini assez "Mary-sue". C'est justement là qu'est le défaut d'Isil; elle a "trop" de qualités. Elle est tellement "parfaite", sans s'en rendre compte elle-même, que cela l'empêche de percevoir son monde comme il est. ^^

En gros, le fait qu'on ne puisse pas lui faire de reproche est un reproche en soi. Sa "perfection", additionnée à sa volonté de bien faire, sont ce qui la rend naïve et peu réceptive à ce qui l'entoure. D'où le fait qu'elle soit manipulable dans une certaine mesure. ^^

Voilà, à toi de voir pour la suite. 

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Isilwen Ninquë [END]   Ven 4 Déc - 6:24

Coucou les tous beaux. :)

Mes deux collègues ont exprimé en grande partie ma pensée donc rien à rajouter pour le moment. En revanche, je souhaiterai m'exprimer sur un point évoqué par Sylzi.

Sylsiza'an Hrothgar a écrit:
Tu dis également qu'elle apprécie la forme du diadème. Or, elle est aveugle... il faut jouer sur ce détail. Un aveugle est beaucoup moins sensible aux apparences, la sienne y comprise.
Je ne suis pas tout à fait d'accord. Justement, en étant aveugle, tu es bien plus sensible à la forme des choses, notamment grâce au toucher. Le fait d'être aveugle n'influe en rien sur les goûts en matière de forme. C'est sûr que s'il eut été question d'apprécier la forme d'un immeuble, il en eut été autrement. Pour ce qui est un diadème, c'est tout autre. J'ai une tante aveugle et en matière de bijoux, elle a ses goûts bien définis. :)

Voilà, rien de méchant hein.




Sylsiza'an Hrothgar
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
Vous avez créé une guilde. Le culte de la personnalité, c'est pour quand ? Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : Un luth gravé et peint à la main, une lance et un petit livret.
Messages : 1182
Date d'inscription : 13/06/2014
Localisation : Valestria
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
avatar

MessageSujet: Re: Isilwen Ninquë [END]   Ven 4 Déc - 7:27

Oui c'est ce que je me disais aussi, mais en fait je m'imaginais plus l'apparence de la forme que... mh... la forme quand on la touche. J'arrive pas à expliquer. Mais du coup oui, mea culpa. ^^


« Si un plus grand nombre d’entre nous préférait la nourriture, la gaieté et les chansons
aux entassements d’or, le monde serait plus rempli de joie. »
- Thorin Écu-de-chêne
Voir le profil de l'utilisateur http://thoronir.forumactif.org

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Isilwen Ninquë [END]   Ven 4 Déc - 8:43

Non mais j'crois avoir compris, autant pour moi. Au moins, les choses sont claires et je trouve ça mieux. :)

Isilwen Ninquë
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : Actuellement en voyage, Isilwen porte dans ses bagages :
- Un peu de nourriture
- Des herbes médicinales au cas où
- Une bourse d'écus
Messages : 281
Date d'inscription : 18/11/2015
Localisation : Elmur
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
avatar

MessageSujet: Re: Isilwen Ninquë [END]   Dim 6 Déc - 18:29

Bonsoir !
Merci de passer sur ma fiche et c'est vrai que quand j'avais écris à propos de la forme du diadème, je prenais en compte le fait qu'elle était aveugle puisque dans ma tête, elle appréciait la forme grâce au toucher. On devine, la forme quand on touche et manipule l'objet. J'ai relu encore une fois la fiche et j'ai essayé de corriger, mais après c'est possible que quand je me relis, je me comprends, mais pas forcément les autres.
J'ai ré-écris le physique, j'ai essayé t'étoffer le caractère aussi !

Je bloque un peu sur la magie... le langage se manifeste d'une manière particulière? Je sais pas si je dois inventer ma propre façon de découvrir le langage ou il y a une manière spécifique ? Par exemple rêver des anciens mots, des mots cachés dans la pierre, une envie soudaine de dire ce mot ?

Voilà merci de me donner de votre temps *^*


Voir le profil de l'utilisateur http://kary-le.com/

Sylsiza'an Hrothgar
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
Vous avez créé une guilde. Le culte de la personnalité, c'est pour quand ? Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : Un luth gravé et peint à la main, une lance et un petit livret.
Messages : 1182
Date d'inscription : 13/06/2014
Localisation : Valestria
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
avatar

MessageSujet: Re: Isilwen Ninquë [END]   Dim 6 Déc - 22:56

Bonsoir Isilwen et merci pour cette correction !

Oui, il est vrai que c'est possible, j'ai fait une erreur, désolée. ><
Pour le physique et le caractère, cela me semble beaucoup mieux (même si l'utilisation du passé pour sa description physique donne l'impression que ton personnage est mort mais je chipote).

Pour la magie, j'ai lu ta nouvelle version et avec le rêve, tout passe beaucoup mieux. Il n'y a pas de manifestation particulière à vrai dire, il faut juste que cette manifestation soit cohérente par rapport à l'univers, la magie et ton personnage. Tu choisis la manière dont elle découvre le langage, sachant que celui-ci peut être gravé à un endroit, inscrit dans un livre, entendu, etc. Libre à toi de justifier l'apprentissage d'un mot, nous passerons toujours derrière pour valider ou non de toute façon vu que nous prenons soin de lire chaque rp. En tout cas, cela passera toujours par un apprentissage d'un mot. Même si la lecture d'un mot est inné, sa connaissance, elle, doit s’acquérir (par le biais des moyens cités plus haut par exemple, il faut généralement un support matériel ou alors un personnage connaissant déjà ce mot).

Voilà voilà. Bon, je pense qu'il est grand temps de te valider. Si tu as d'autres questions, tu pourras toujours poster ici ou nous MP ou encore ouvrir un sujet dans la partie prévue à cet effet. Je te souhaite officiellement la bienvenue au sein de notre petite communauté. N'oublie pas de créer ton journal de bord ou de chercher un compagnon de voyage.


« Si un plus grand nombre d’entre nous préférait la nourriture, la gaieté et les chansons
aux entassements d’or, le monde serait plus rempli de joie. »
- Thorin Écu-de-chêne
Voir le profil de l'utilisateur http://thoronir.forumactif.org

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Isilwen Ninquë [END]   


 
Isilwen Ninquë [END]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thoronir :: Plateforme d'invocation :: Atelier de confection :: Galerie des personnages :: Présentations validées-
Sauter vers: