Sylsiza'an Hrothgar [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sylsiza'an Hrothgar
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
Vous avez créé une guilde. Le culte de la personnalité, c'est pour quand ? Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : Un luth gravé et peint à la main, une lance et un petit livret.
Messages : 1182
Date d'inscription : 13/06/2014
Localisation : Valestria
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
avatar

MessageSujet: Sylsiza'an Hrothgar [Terminée]   Mar 17 Nov - 11:10


Sylsiza'an Hrothgar

« Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn ! Iä Iä, Cthulhu fhtagn ! »


Informations générales


❖ Âge : 37 ans.
❖ Taille : 183 cm.
❖ Poids : 71 kg.
❖ Race : Humain.
❖ Peuple : Nazakhins.
❖ Magie : Druidisme.
❖ Localisation : Valestria et un peu partout en Thoronir.
❖ Guilde ou clan : Aucune.
❖ Situation familiale : Célibataire.
❖ Métier ou poste : Tailleur de bois et jongleur.


Inventaire


Le baluchon de Sylsiza'an est empli de bizarreries : petits personnages de bois, marionnette cousue maladroitement, vivres parfois surprenants (insectes, pain périmé, etc) et bijoux ésotériques.
Il possède également un magnifique luth, en bois d'oroglion, peint en de multiples couleurs et gravé minutieusement. Ainsi, lorsqu'il se met à jouer au coin du feu, la lueur semble donner vie à une histoire, telle une hallucination qui captive et déroute, le temps d'un instant.
Pour se défendre sur les petits chemins, Sylsiza'an porte accroché dans son dos une lance aux pointes affûtées par ses soins.


Apparence


Au premier abord, Sylsiza'an pourrait être confondu avec un a'ërith : sa longue chevelure et ses traits calmes semblent sortir tout droit d'Elyörak. Ses yeux ambrés et légèrement tirés contemplent sagement et se voient agrémentés d'un sourire serein, paisible. Sa cascade brune se voit souvent réduite en un petit filet, pressé d'un morceau de cuir. Ses joues creusées, son long cou et ses épaules minces lui confèrent une allure frêle, comme si le vent pouvait le briser d'un seul souffle. Pourtant, il y a un on ne sait quoi qui pétille au fond de son regard, quelque chose venant trahir cette allure placide.

Son teint blafard contraste avec les milliers de couleurs dont sont pourvues ses étoffes. Un poncho, une chemise au col haut, un saroual ainsi que des bottes de cuir, suffisamment confortables pour effectuer de longues distances. Quelquefois, Sylsiza'an revêt une cape tenue d'une broche qui lui fut confectionnée par son père, une pièce d'argent sertie d'un joyau verdâtre aux nuances jaune et ocre.

Pour finir, une besace de tissu rouge croise son torse, dans laquelle il peut ranger toute sorte de plantes. Ainsi, il peut soigner des blessures superficielles, préparer des élixirs ou tout simplement en faire de l'encens, des odeurs fiévreuses et enivrantes.


Psychologie


Le contraste entre l'apparence et la personnalité de Sylsiza'an est assez troublant. Lorsqu'il est entouré, les babillages fusent, de telle sorte que l'on cerne presque aussitôt le personnage. Tactile et sociable, il n'hésite pas à se fondre parmi la masse grouillante des rues, s'épanouissant à son contact. De plus, il s'attache facilement, accordant sa confiance dès qu'il en a l'occasion. Cela lui a valu quelques mésaventures dont il tire une certaine amertume, bien qu'il veuille la dissimuler (ne voulant voir que ce qu'il souhaite voir).

Ses mimiques et sa gestuelle ridicules peuvent amuser et il se plaît à le penser. Seulement, Sylsiza'an est également un piètre écrivain. Ses compositions sont mélodieuses, tout comme la façon dont il les transpose à l'oreille. Cela dit, il est dans l'incapacité de rédiger un texte pour les accompagner. Ainsi, le folklore se voit teinté de comique à travers des rimes absurdes, l'histoire devenant gondolante et provoquant les rires et autres railleries désobligeantes.

Néanmoins, malgré ses hontes, Sylsiza'an a cette force d'avancer et ce peu importent les obstacles. Il a conscience de sa nature périssable, de ses échecs - passés comme futurs - et pourtant, il avance, indéniablement. Il est de ces individus qui pensent que le meilleur est à venir et que chaque pas en avant est une victoire sur les démons qui nous rongent. L'exorcisme de ces derniers, il le réalise à travers ses voyages, son amour pour la musique (aussi mauvaise soit-elle), la flore et les individus qu'ils rencontrent. Il arrive même, qu'à côté de chaque spécimen soigneusement épinglé dans son journal, il dessine l'esquisse d'un visage. Un visage qui, un beau matin, lui a inspiré une fleur timide et fleurissante.


Magie & Technologie


Ce fut lors de ses escapades que Sylsiza'an découvrit son don. Cueillant plusieurs variétés de plantes, il les rangeait soigneusement dans un coffret de bois afin d'en exploiter toutes les vertus. Ses petits travaux d'herboriste le menèrent à réaliser des mixtures de plus en plus surprenantes à mesure qu'il grandissait. Il testait souvent le fruit de ses expériences, ne craignant rien des effets secondaires. En effet, sa mère étant elle-même druidesse, il pouvait être sûr de guérir au plus vite.



Histoire


L'âtre crépitait, réchauffant le petit atelier où Sylsiza'an s'adonnait à ses ouvrages habituels. Penché sur un petit tabouret, ses cheveux recouvraient ses gestes calculés, précis. Un petit personnage, à peine taillé, s'extirpait de la masse brute du bois sauvage. Ses traits étaient encore esquissés et pourtant, la danse des flammes lui donnait vie.
Par maladresse, la gouge vint entailler légèrement le doigt de l'artisan. Une goutte de sang coula sur sa paume large et crevassée. Il jeta l'outil sur l'établi et se dirigea vers la large fenêtre, dominant Valestria et ses environs. Un souffle, un immense soulagement.

- Mh. Il est temps.


Ambition


L'ambition de Sylsiza'an est simple : devenir le meilleur jongleur de Thoronir, chanter le folklore de ces contrées sur chaque île et dans chaque ville. Ce serait l'occasion de réunir chaque individu tout en leur offrant un moment agréable où toute hostilité est comme oubliée. Pour ce faire, il passe une partie de l'année dans son petit atelier, à Valestria, afin de réunir les fonds nécessaires à ses voyages.


Peurs et phobies


Sylsiza'an craint le temps qui passe. L'impossibilité d'accomplir tous ses projets. Il craint également tout ce à quoi il échappe de même que tout ce qui se dissimule derrière un masque, un morceau de tissu. Être dans l'incapacité de voir un visage l'effraie.



Entre nous


❖ Comment avez-vous connu Thoronir ? Dans un coin de mon cerveau. c:
❖ L'univers a-t-il été difficile à assimiler ? Euh bah du coup, pas trop.
❖ Avez-vous des suggestions ou questions ? Oui, pourquoi je réponds à mes propres questions ?
❖ Auriez-vous besoin d'un parrainage ? T_T
❖ Quelle sera votre activité/présence sur le forum ? Bonne et ce tous les jours.
❖ Acceptez-vous de nous laisser vos créations en cas de départ ? Oui !
❖ Autre chose ? Mon Thotho, comme tu as grandi.





« Si un plus grand nombre d’entre nous préférait la nourriture, la gaieté et les chansons
aux entassements d’or, le monde serait plus rempli de joie. »
- Thorin Écu-de-chêne
Voir le profil de l'utilisateur http://thoronir.forumactif.org

 
Sylsiza'an Hrothgar [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thoronir :: Plateforme d'invocation :: Atelier de confection :: Galerie des personnages :: Présentations validées-
Sauter vers: