2. Toile scénaristique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Esprit fantasque
ESPRIT FONDATEUR
Guilde : /
Inventaire : /
Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2014
Localisation : Valhalla
ESPRIT FONDATEUR
avatar

MessageSujet: 2. Toile scénaristique   Ven 6 Nov - 22:18

Toile scénaristique



Note : Survolez les mots surlignés en couleur, comme ce mot-là :
exempleVous déverrouillez le succès "Oh la belle bubulle".
.
Ils permettront d'avoir quelques informations le temps de la lecture, afin de mieux comprendre l'ensemble du contexte sans nuire à sa fluidité. Du reste, les annexes combleront les "vides". Bonne lecture !

Vous voici à ma porte, vraisemblablement en quête de vérité. Quelle chance pour vous, il n'est pas de conteur plus à même de vous répondre ! Entrez, entrez, ne faites pas attention à tout ce fouillis. Laissez-moi le temps d'apporter de quoi nous réchauffer, et je vous dirai tout ce qu'il vous plaira. Bien, commençons...

1. La suprématie des sans-visages – 532 à 724



Thoronir n'a pas toujours été tel qu'il est. L'archipel fut autrefois menacé par les
sans-visagesLes sans-visages sont des créatures abstraites, se nourrissant des songes afin de gagner en matière. En échange, ils "offrent" des cauchemars alimentant les peurs et phobies de chaque individu
, créatures horrifiques et princes du
monde oniriqueMonde parallèle à celui d'Eznoria - la planète où se trouve Thoronir -. Il s'y trouve toutes les peurs et phobies de chaque individu. Ces deux mondes sont reliés par des brèches oniriques dans lesquelles peuvent pénétrer les rêveurs marqués (cf le système de jeu) et les sans-visages.
. S'étant alliés aux hydres, ils purent contrôler, par le biais de l'hypnose, de gigantesques dragons. Les hydres étant dépourvues de magie, ils utilisèrent les dragons et leur puissance pour soumettre les peuples.


Ainsi fut déchaîné le fléau, cause d'une guerre sans fin et d'un asservissement conduisant à des cultes eux-mêmes régis par la peur. D'une part, les dragons asservis. De l'autre, la résistance orchestrée par ceux n'ayant pas succombé au chant d'une hydre. Les peuples leur portèrent secours et un pacte fut conclu. Il me semble que quelques bribes resurgissent dans mon esprit... Je vois ces hommes et ces femmes, tout de fer vêtus, chevaucher ces longs cous parés d'écailles. Des cris, du sang, et un ciel crépusculaire d'où surgit une gerbe de flammes étincelantes !

De nombreuses batailles se succédèrent et ce durant plusieurs décennies, affaiblissant considérablement les ressources et la population de l'archipel. Heureusement, cela vint à cesser. D'un jour à l'autre, sans que rien ni personne ne sût pourquoi. La voûte céleste retrouva toute sa clarté d'antan, illuminant ces terres jonchées de cadavres en putréfaction. Oui... les dragons n'étaient plus. Leur disparition ne laissa qu'un parfum frelaté, symbole d'une époque révolue.

Des éclaireurs vinrent examiner le gigantesque cimetière, découvrant alors de petits êtres informes. Après plusieurs observations, ils se révélèrent être leurs progénitures. Fruits de l'union avec les prêtresses, gardiennes des autels du nord, ils furent les porteurs d'une magie obscure et dévastatrice : la draconique. Ce dialecte ancien recelait une puissance incommensurable. Il effrayait de même qu'il subjuguait. Cependant, une décision fut prise et la plupart d'entre eux furent exécutés par la lame du
Haut-roiLe Haut-roi gouverne les seigneurs du peuple nazakhin (cf la fiche des nazakhins pour de plus amples informations).
.


Nul ne sait ce que devinrent les survivants. Leurs malformations s'atténuant avec le temps, ils se fondirent peu à peu dans la masse, disparaissant jusqu'à tomber dans les limbes de l'oubli.
Mais ce ne fut là que pacotilles. Le danger subsistait, sous forme d'étranges artefacts technologiques, gigantesques et délabrés s'éparpillant ici et là, modifiant le paysage comme jamais auparavant. Les forêts disposaient alors de portails où étaient inscrits d'étranges symboles indéchiffrables. Certaines zones maritimes, même, miroitaient, comme si des milliers de pierres précieuses gisaient dans ces profondeurs. Mais le plus frappant furent ces roches en lévitation, parcourues d'un réseau luminescent par-delà les Monts escarpés. Ces découvertes éveillèrent toutes sortes d'hypothèses farfelues. Oh, croyez-moi... l'archipel regorge d'illuminés ! Pourtant, nous ne serons jamais en mesure d'établir un raisonnement concret.

2. L'émergence de la magie – 867



Plus d'un siècle s'était écoulé. Les corps furent poussières, ensevelis par la terre. Seuls quelques ossements de créatures défièrent le temps. Les populations prospéraient, jusqu'à ce qu'un héritage magique vint à éclore. Partout, de jeunes enfants se virent dotés de pouvoirs. On émit l'hypothèse selon laquelle la disparition des dragons était en lien avec l'émergence de la magie. C'était comme si ces monstres avaient insufflé aux peuples ces capacités troublantes. Une malédiction dont ils ne pouvaient se défaire. Dès lors, ils furent en mesure de contrôler des éléments, d'invoquer des corps creux, de se métamorphoser et tellement d'autres choses que je n'ai ni le temps, ni la patience pour vous les citer... Parfois, ce fut au détriment de leur enveloppe corporelle ou, pire encore, de leur esprit. Certains se plaignirent du pourrissement de leur chair, de maux psychologiques dont on n'avait nullement connaissance auparavant. Certaines espèces animales et végétales mutèrent également, se dotant de particularités nouvelles.


Les opinions divergèrent quant à cette nouvelle. Les
a'ërithsLes a'ëriths sont un peuple vivant dans la région de Malaggar (cf la fiche des a'ëriths pour plus d'informations)
y virent là une bénédiction, un cadeau octroyé généreusement par leur déesse. Pendant que les
nazakhinsLes nazakhins sont un peuple vivant dans les régions de Morrokoth et Aurikann (cf la fiche des nazakhins pour plus d'informations).
, eux, y voyaient une longue et douloureuse agonie. Ainsi furent brisés des siècles de communion.

Je lis vos pensées... qu'est-ce qui aurait pu leur faire changer d'avis ? La réponse vous semblera étonnante et la voici : les galbuks, ridiculement petits mais d'une vivacité d'esprit à nulle autre pareille. Ce peuple innova le commerce, révolutionna le troc pour, petit à petit, gagner tout un marché à travers plusieurs traités commerciaux. Issus d'une île flottante, ils apaisèrent les tensions, rappelant les enjeux et la nécessité d'une union. Je les soupçonne d'avoir eu là un excès de sagesse. Mais un excès qui nous sauva tous et fut les prémices de ce que l'on appela bientôt « l'ère technologique ».

3. L'ère technologique – 1150 à nos jours



Les artefacts faisant l'objet de rumeurs dissuasives, personne n'osait s'approcher de ces structures semblant venir d'une autre époque. Aussi, ce ne fut qu'en 1123, soit 400 ans après la Grande Guerre, qu'un galbuk ramena à son peuple ce qui allait être nommé « lanythe ». A première vue, il ne s'agissait là que d'un vulgaire caillou sans grande valeur. Pourtant, des expériences suffirent à déceler en lui une puissance unique. Sans cette pierre, nous ne pourrions pas voler si haut, ni nous téléporter de portail en portail ! Et je ne vous parle même pas des mille et une choses pour lesquelles la lanythe fut indispensable.


Bien vite, des raffineries furent construites afin d'exploiter son potentiel au maximum. Partout, des éclaireurs remuèrent ciel et terre pour dénicher ne serait-ce que quelques fragments. Des mines furent creusées, des ateliers fleurirent un peu partout en Orenkhal, gagnant peu à peu les villes voisines.

Seulement, Thoronir ne sera jamais exempte des brèches béantes d'où surgissent ces créatures amorphes, ces sans-visage jusqu'ici tapies dans l'ombre. Elles attendent, prêtes à reprendre ce que les dieux leur ont volé. Prêtes à réveiller les douleurs passées.


"L'homme a cru qu'il importait d'avoir, ignorant qu'il importe d'être."
Voir le profil de l'utilisateur http://thoronir.forumactif.org

 
2. Toile scénaristique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thoronir :: Préparer son baluchon :: Éclairons votre lanterne :: En premier lieu-
Sauter vers: