Le spiritisme ou la lumière vers dieu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Rhälys Dessial
Messages : 3
Date d'inscription : 12/05/2017
avatar

MessageSujet: Le spiritisme ou la lumière vers dieu.   Ven 12 Mai - 21:53




Rhälys Dessal

« Sauveur, écoute ma prière. Je t'en prie, Seigneur, veille sur moi. Et doucement, m'envoie dans le sommeil. Toi qui voit tout, mon Dieu, lave tout ce que j'ai pu faire d'odieux. Aide moi à devenir chaque jour plus humble. Et ainsi vivre dans ton amour. »


Informations générales

❖ Âge : 20 ans
❖ Taille : 172 cm
❖ Poids : 60 kg
❖ Race : Humaine
❖ Peuple : A'ërith
❖ Classe sociale : Aisée
❖ Lieu de vie : Elmur
❖ Guilde ou clan : Les Lames de l'Ombre
❖ Situation familiale : Célibataire
❖ Métier ou poste : Prêtresse

Inventaire et biens

~ Une épée noire à la pointe fine et acérée taillée dans du métal noir, ou autre ingrédient non connu à ce jour.  Rhälys raconte que cette épée est née de l'arbre sacré  de son peuple, et que Zanory elle même lui aurait envoyé. Une grande chaleur luminescente s'échappe de celle-ci, et certains dirons que ce n'est que le reflet de la lumière, libre à vous de croire en son récit ou non.

~ Une simple petite pierre attachée a son poignet, de couleur bleutée et virant quelquefois au violet dès qu'elle est exposée à la lumière.

~ Une petite bourse accrochée à sa ceinture faîte de feuilles durement sélectionnées. Elle se sert des pièces de monnaie comme offrande et y ajoute généralement une fleur avant de faire sa prière.

~ Pratiquante du spiritisme, la jeune femme a un livre détaillant tous les dieux de tous les peuples et a bien une préférence pour sa propre déesse, Zanory, qui lui permet entre-autre de communiquer avec la forêt ou de manipuler les racines des arbres.

Caractéristiques notoires

~ Des marques rouges sont dessinées sur sa peau, une chose rare pour une personne pratiquant le spiritisme qui a généralement des marques bleues ou blanches.

Cerner votre personnage


2. Quelle vision votre personnage a-t-il des autres peuples de Thoronir ? (Merci d'aborder chaque peuple afin que l'on puisse embrasser une vision d'ensemble.)

❖ Etant une A'ërith, Rhälys est très méfiante envers la technologie et tout ce qui s'en rapproche de près ou de loin. Elle déteste donc les Galbuks et Draturis, si ils s'approchent trop près d'elle avec une quelconque présence technologique. Elle se méfie donc des


5. Quel est son rapport avec la magie ? A-t-il des pouvoirs ? Si oui, les a-t-il développés ? Comment ?

❖ Rhälys est très ouverte sur la magie, plus particulièrement le spiritisme, qu'elle a développé en priant beaucoup la déesse Zanory, et en y consacrant sa dévotion totale. En plus de ses pouvoirs de base, qui sont la création de puissants boucliers magique, ainsi que le soin par appropriation de la douleur ou du mal ; la jeune femme peut communiquer avec la forêt (et uniquement la forêt) par le toucher. Elle peut aussi faire sortir du sol les racines des arbres (ils doivent êtres assez gros pour, donc elle ne peut le faire que si il y a une forêt a proximité), et les faire attaquer.

6. Quel est son rapport avec la technologie ? Est-il l'auteur d'inventions spécifiques ? Lesquelles ?

❖ Elle est très méfiante avec la technologie, et n'a jamais pu cerner pourquoi les peuples avaient si besoin de cela.

7. Quel est son rapport avec la religion ? Quels rituels ou actes réalise-t-il dans ce cadre ?

❖ Etant une prêtresse, Rhälys est ouverte sur la religion et prie quotidiennement Zanory, lors du lever et du coucher en plus de ses incantations.

8. A-t-il des peurs, des craintes particulières ? Quelle pourrait être sa réaction en cas de confrontation avec ces dernières ?

❖ Réponse ici

9. Quelles sont ses ambitions ? Quels moyens pourrait-il déployer pour parvenir à ses fins ?

❖ Réponse ici


Description physique et psychologique libre


Physique :
Il n'y a pas que des femmes parfaites sur Thoronir, et bien que Rhälys ait un petit charme visuel, elle n'est cependant pas une bombe. Elle est de grande taille, avec une forte physionomie : musclée des jambes et des bras, sans non plus rentrer dans l’excès. La jeune femme arbore souvent un visage sévère, les sourcils froncés.  Elle a un long et fin nez, des lèvres le plus souvent gercées ou enduites de lotion contre le froid. Ses yeux sont bleu-gris, et ses paupières sont entourées de pétales séchées puis cuites d'Esphone, donnant ainsi une poudre noire – pratique pour le maquillage. Elle a de longs cheveux blancs, qui lui longent le dos, pour arriver jusqu'à son bassin. Le plus souvent gras et emmêlés lors de ses premiers longs voyages, la jeune femme a trouvé une solution en les incorporant d'eau-de-riz, les rendant ainsi beaucoup moins gras et plus brillants. Ses mains ont beaucoup de corne, abîmées ou égratignées par l'effort. Ses ongles sont crasseux, mais elle les ronge le plus souvent. Rhälys ne porte pas beaucoup de tissu, peu pratique lors d'escales en forêt, elle préfère se déplacer rapidement et rester en « sous-vêtements ». Ses marques rouges sont disposées assez aléatoirement sur son corps, mais elles sont surtout présentes sur son ventre, dos, cuisses, bras et visage – ou trois marques ; une sur chaque joue et une sur le front sont dessinées.

Psychologie :
Diplomate – Honnête – Méthodique – Assidue – Curieuse – Loyale – Rusée
Hargneuse – Nerveuse – Colérique - Radine – Râleuse – Individualiste

Découvrir ses racines et son histoire



Prélude. Naissance
De la bouche du sage sortira la sagesse...
Et sa langue proclamera la justice
Béni est celui qui subit la tentation
Car une fois testé, il recevra la couronne de vie.
Seigneur, feu divin, aie pitié.
O, Si sacré, Si serein, Si bienveillant, Si agréable...
O pur lys.

Varen 3 en Nuvan, cycle de Tosvar, 1196
Elle était née. La jeune pousse A'ërith venait de voir le jour. Cheveux noirs, peau légèrement hâlée et rondouillarde, elle était un bébé en pleine santé. Alors qu'elle ouvrait pour la première fois les yeux, deux têtes souriantes et les yeux remplis de larmes la fixaient. Elle pouvait entendre une jeune femme prononcer des mots encore incompréhensibles pour le bébé, avant de se rapprocher d'elle en lui baisant le front.

- Rhälys... Ma petite puce.

Le nourrisson fit un petit bruit, avant de regarder ici et là, l'environnement qui l'entourait. Une maison en bois, très verte ou des espèces de fleurs et d'arbustes étaient disposés à côté des fenêtres, ou dans les coins de la pièce. Et puis, il y avait un cadre, ou une photo y était disposée. Sur celle-ci, une jeune femme, avec une couleur de peau verte. Un peu plus bas, un nom. Zanory. Les yeux de la petite Rhälys pétillèrent dans la seconde, et entendit une voix, qui n'était pas la jeune femme ou l'homme qui la cajolait, l'embrassait. Non, c'était une voix extérieure.

- Tu me prieras, moi, Zanory ta déesse. Tu béniras, apprendras, réfléchiras en mon nom. Tu es l'élue, la seule a pourvoir de grandes choses – je te guiderai, n'aie pas peur.

Le bébé, presque immédiatement après la fin de la prise de parole de la mystérieuse voix, pleura et cria en déchirant les sons, déchirant sa voix.


Chapitre I. Pure lys, noie toi dans la lumière de dieu.

Accroupie, les mains liées et les yeux fermés, la petite fille d'une dizaine d'années priait devant l'arbre sacré de son peuple. Ses cheveux avaient poussés pour lui arriver jusqu'aux épaules et ils n'étaient pas encore blancs. La voix de Zanory la guidait toujours, et depuis sa naissance, elle l'écoutait bien sagement, sans qu'elle ne se pose trop de questions à ce sujet. Une fois sa prière finie, Rhälys se dirigea en direction de sa maison, contente que sa mère et son père lui en apprennent plus sur le monde de Thoronir. Elle poussa la porte d'entrée, et s'assit sur le canapé fait de feuilles tissées, au côtés de ses parents.

- Maman, quelles sont les magies de Thoronir ? 

La mère réfléchit un instant avant de répondre :

- Eh bien il y en a vraiment beaucoup, mais on ne va parler que de ce qui te concerne. Entre-autre, tu prie beaucoup, donc le spiritisme serait adapté pour toi. Le spiritisme est une magie « d'invocation » puissante qui se nourrit de la foi du magicien. Par exemple, si tu pries Zanory, et exclusivement Zanory, tu peux t'approprier ses pouvoirs.

Voyant que sa fille avait les yeux pétillants, la mère lui proposa de lui apprendre le spiritisme, que la petite accepta de suite. Impatiente, Rhälys sautillait de partout, tandis que sa mère allait chercher un livre épais dans un tiroir. Le livre avait une belle couverture, avec comme titre "Les dieux et déesses des peuples de Thoronir". La femme les tendis à l'enfant, qui le prit délicatement entre ses mains.

- Il est bon que tu commences par lire ceci, et en apprenne plus sur les dieux. Appelle moi dès que tu as fini.

Rhälys alla directement dans sa chambre et se poser sur son lit. Elle ouvrit le livre, pour aller à la première page. Il y était inscrit le sommaire de tous les dieux existants, à savoir : JISKAR - L'ombre des cieux ; AZDOTH - Maître des profondeurs ; KLAVOS - Seigneur des flammes pour les Nazakhins. WALDRAÏD – Déesse des moissons ; KHÂL - Déesse du domptage ; ISKAR - Dieu du courage ; HYDRAS - Dieu de l'alliance pour les Elyakies. Et enfin ZANORY - Déesse de la faune et de la flore pour les A'ëriths.

Elle alla voir leur page respective et leur histoire, lisant attentivement leurs exploits et leurs pouvoirs fabuleux. Les dessins inscrits à la main étaient très détaillés, ils étaient même coloriés et l'écriture était si belle qu'elle devait être faite par un écrivain.

Rhälys passa bien deux heure à détailler et lire avec émerveillement le livre, avant de redescendre voir sa mère. Lorsqu'elle la vit, elle était en train de disposer plusieurs fleurs sur la table en bois dorée, avant de faire signe à sa fille de s'approcher. La petite s'assit sur une chaise, et regarda sa mère, comme pour lui dire de lui expliquer ce qu'elle faisait.

- Je prépare les offrandes pour Zanory.

- Peux-tu me montrer, mère ? J'ai fini de lire le livre.

La mère sourit et croisa ses mains pour prier. Elle ferma les yeux, et ses marques blanches se mirent à briller d'une lumière aveuglante.

- Oh déesse, protectrice de notre Terre bien aimée, mère des A'ëriths et de la vie, accorde-moi ton amour. Mère, aide moi à purifier les ténèbres.

Un bouclier magique afflua alors de la mère de Rhälys, l'entourant d'une lumière blanche. La petite A'ërith resta émerveillée devant la luminosité de sa mère, et sautillait sur place. La mère sourit et lui frotta les cheveux

- Tu as encore beaucoup de travail à faire, dans deux ans, tu pourras sûrement acquérir les bases du spiritisme. Je suis sûre que tu pourras y arriver.

Chapitre II. L'épée noire du soleil levant.
La petite avait maintenant quinze ans. Elle était devenue plus grande et plus forte, ses courbes avaient eu le temps de se dessiner, ses cheveux devinrent blanc comme les nuages, et les marques rouges commençaient à apparaître.

La voix de Zanory étaient toujours dans sa tête, la guidait, lui donnait du courage et de la volonté vers la voix du spiritisme. Bien qu'avant elle ne discutait pas les ordres de Zanory, avec le temps, elle avait appris à dire non et à contourner la voix de la sagesse, la voix de dieu. La déesse n'y voyait aucun inconvénient, tant qu'elle ne se déviait pas des grandes responsabilités qu'elle lui donnait. Il était temps pour elle de devenir plus forte, et de manier une épée née de l'arbre du peuple A'ërith, l'épée de l'abre sacré, celle du feu incandescent, de la lumière du jour : Clarion, la lumineuse.

Cette épée noire pouvait juste emmètre de la chaleur, bien pratique lorsqu'on est dans le noir total. Rhälys, comme convenu, alla vers l'arbre sacré et s'agenouilla devant lui...

Chapitre III. Le voyage engendre la passion.


Chapitre VIV Conseil des Lames de l'Ombre. (Partie 1)


Chapitre V. Conseil des Lames de l'Ombre. (Partie 2)

Chapitre VI. Pureté.




Relations, PNJs et animaliers :

Il s'agit ici d'énumérer sa famille, ses amis, ses connaissances, son équipage - s'il est matelot - ainsi que son ou ses animalier(s) et monture(s). Ce sont là vos compagnons de voyage ou vos liens tissés avant et après la validation de votre personnage.


Eldä (mère)

Ex-prêtresse de Zanory, Eldä est une femme plutôt douce, et c'est elle qui a appris la magie a sa fille. Elle et Rhälys sont en bon termes, mais elle ne sait pas que sa fille fait partie des  Lames de l'Ombre.

Type de lien

Descriptif du lien par ici

Type de lien

Descriptif du lien par ici

Type de lien

Descriptif du lien par ici

Vous répertorierez ici toutes vos aventures post-validation. Une sorte de journal de bord non-obligatoire, pouvant faciliter votre organisation vis-à-vis de la temporalité du récit.

RPs en cours :
• [url=#]TITRE DU RP[/url] - DATE - DESCRIPTIF CONCIS
• [url=#]TITRE DU RP[/url] - DATE - DESCRIPTIF CONCIS
• [url=#]TITRE DU RP[/url] - DATE - DESCRIPTIF CONCIS

RPs terminés/abandonnés :
• [url=#]TITRE DU RP[/url] - DATE - DESCRIPTIF CONCIS
• [url=#]TITRE DU RP[/url] - DATE - DESCRIPTIF CONCIS
• [url=#]TITRE DU RP[/url] - DATE - DESCRIPTIF CONCIS

Thoronir et vous

❖ Un p'tit sobriquet ?
❖ Comment êtes-vous arrivé sur le forum ?
❖ Quelles en sont vos impressions ?
❖ Seriez-vous prêts à laisser le staff disposer de vos créations ? (Garder vos prédéfinis, vos rps, votre fiche et votre personnage uniquement pour Thoronir et son univers).




Dernière édition par Rhälys Dessial le Jeu 25 Mai - 12:14, édité 11 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Lenwë l'Austère
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Inventaire : -Bâton de bois lesté
-Collier de Chapardeur
-Quelques victuailles
-Herbes médicinales amères
Messages : 378
Date d'inscription : 08/12/2015
Localisation : Morrokoth
JE SUIS SANS GUILDE FIXE
avatar

MessageSujet: Re: Le spiritisme ou la lumière vers dieu.   Sam 13 Mai - 13:40

Bonjour à toi, Rhälys! Et quel avatar absolument SUBLIME!! O_O

Je m'excuse d'avance pour la faible activité du forum, mais c'est un bonheur de voir qu'il y a encore des nouveaux prêts à s'inscrire chez nous et nous pondre un merveilleux personnage **
Si tu as la moindre question, n'hésite pas à mp n'importe quel membre du staff, on se fera un plaisir de te répondre le plus rapidement possible!

Je te souhaite bonne chance pour la fin de ta fiche et au plaisir de te croiser au détour de la cb :3
Voir le profil de l'utilisateur

La Fille du Vent
Vous voilà prêt à rejoindre une guilde !
Guilde : ...
Inventaire : Un collier - une flûte - une ceinture de cuir dont les poches sont remplies de mille et une merveilles - un couteau à la lame fatiguée - un bâton recouvert d’étranges runes - un carnet accompagné d’un crayon grossièrement taillé - une balle d’acrylique ébène - une note écrite accompagnée de quelques pièces - une lettre sous scellé.
Messages : 116
Date d'inscription : 01/09/2016
Localisation : Là où souffle le vent
avatar

MessageSujet: Re: Le spiritisme ou la lumière vers dieu.   Sam 13 Mai - 15:01

Bienvenue à toi Rhälys ! (et quel petit coquinobsédé ce Len :o)

Cela fait effectivement plaisir de voir une nouvelle tête sur notre bel archipel, puisses-tu t'y plaire et y faire grandir ton personnage !

Tout pareil, n'hésite pas à nous mp ou à venir faire coucou sur la chatbox en semaine, si tu as besoin de quelque chose nous sommes là !

Amuse-toi bien avec l'écriture de ta fiche, et à bientôt !



Je suis la chieuse en chef du forum.
J'aime emmerder tout le monde.
Je suis idiote comme pas permis.
(Et je remercie Sayka-chou pour ce joli message d'amour! )
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le spiritisme ou la lumière vers dieu.   


 
Le spiritisme ou la lumière vers dieu.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thoronir :: Plateforme d'invocation :: Atelier de confection :: Galerie des personnages-
Sauter vers: